Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.

-25%
Le deal à ne pas rater :
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD 120Hz RAM 16 Go
1499 € 1999 €
Voir le deal

    traité de lisbonne

    avatar
    Invitée


    Nombre de messages : 370
    Date d'inscription : 30/08/2010

    lisbonne - traité de lisbonne Empty traité de lisbonne

    Message  Invitée 19/10/2010, 16:30

    Déficits: bataille en vue entre Européens sur un changement des traités
    De Sophie LAUBIE (AFP) – il y a 1 heure

    LUXEMBOURG — Les dirigeants européens se préparent à des débats animés sur l'opportunité, soutenue par Paris et Berlin, de changer à nouveau le traité de Lisbonne afin de mieux faire fonctionner la zone euro, suite à un accord de principe sur la discipline budgétaire.

    Les ministres des Finances de l'UE se sont mis d'accord lundi soir sur un important renforcement des règles qui encadrent la gestion de leurs finances publiques, suite à la crise grecque et de l'euro au printemps.

    Le compromis prévoit de nouvelles sanctions financières contre les pays qui à l'avenir afficheront des niveaux de déficits ou de dette trop importants, tels que des dépôts bancaires forcés, des amendes, voire la privation de subventions européenens.

    Elles s'appliqueront surtout de manière plus automatique que jusqu'à présent. Un pays rappelé à l'ordre disposera de six mois pour corriger le tir avant d'être puni.

    Mais la France et l'Allemagne veulent aussi aller plus loin: elles se sont mises d'accord pour modifier "d'ici à 2013" le traité de Lisbonne, pourtant difficilement ratifié l'an dernier.

    Il s'agirait tout d'abord d'introduire des "sanctions politiques" contre les Etats laxistes, telles que des suspensions de droits de vote lors des réunions européennes. Une demande allemande. Puis de pérenniser une forme de Fonds de sauvetage pour les pays de la zone euro qui connaîtraient de graves difficultés financières. Une requête française, cette fois.

    Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé cet accord à l'issue d'un entretien à Deauville (ouest de la France) avec la chancelière allemande Angela Merkel.

    "Maintenant il faut un débat entre les chefs d'Etat et de gouvernement", puisque "l'on passe à des changements de traité", a estimé mardi le ministre des Finances belge Didier Reynders, dont le pays préside l'UE.

    [...] suite article http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gmsgz4CWsIvK4BLZEOaqdAJhlIIQ?docId=CNG.27c10e6c3add4e3d439f3e68c979e556.f1[u]


      La date/heure actuelle est 9/2/2023, 07:00