Anti Nouvel Ordre Mondial

Alliance spirituelle contre la subversion mondialiste. Forum d'éveil des consciences par le partage des connaissances et l'esprit de solidarité.

-45%
Le deal à ne pas rater :
Logitech MX Keys PLUS – Clavier rétroéclairé sans fil
59.99 € 108.99 €
Voir le deal

+4
Bardamu
Guilux04
stg45
paralleye
8 participants

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Bardamu
    Bardamu
    Admin

    Nombre de messages : 6249
    Age : 63
    Date d'inscription : 01/07/2008

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  Bardamu 23/1/2018, 05:34

    Un post explosif à la façon Paralleye et qui va faire grincer un nombre incalculable de dents, à commencer par celles des Témoins de l'Adversaire Laughing
    Voici dans tous les cas une clé de compréhension qu'il me semble essentielle à saisir. Un immense merci Para pour ce travail formidable qu'il va falloir poursuivre comme tu le suggères à la fin de cet article d’anthologie :

    Paralleye a écrit:

    ...... Par quel vice ultra-malin (ou par quel aveuglement, mais croire ici à un simple "aveuglement" serait bien naïf...) des soi-disant "clercs" imposteurs dans l'église romaine ont pu introduire dans la Chrétienté ce nom et cet être maudit, ainsi que sa doctrine complètement maléfique et satanique......

    Il faudrait assurément remonter dans les arcanes profondes de l'histoire des premiers siècles pour y répondre.....


    Je ne doute pas une seconde que ce travail essentiel se fera d'une façon ou d'une autre, que ce soit le fruit de l'investissement d'une personne de ta qualité, ou bien que ces fameuses (fumeuses ?) arcanes soient révélés lors des évènements apocalyptiques annoncés par toutes les eschatologies.


    _________________
    Info importante : Je n'ai rien à voir avec le Bardamu qui officie sur le site llp.org et encore moins celui qui officiait sur Quenel+.
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 23/1/2018, 06:11

    Merci Barda.

    Il sera d'ailleurs bon de citer aussi ce post dans le topic sur les "témoins de Jéhovah", en espérant charitablement que cela puisse ouvrir les yeux à certains... je m'en chargerai en soirée je pense.

    Sinon les évènements "apocalyptiques" vont révéler certaines choses c'est sûr, d'où la nature même du sens étymologique du terme :  "révélation et dévoilement", mais ils vont par dessus tout permettre une séduction d'une ampleur inégalée je pense...

    En clair, le voile va tomber, mais peut-être pas de la façon dont certains se l'imaginent, surtout avec la falsification intense des "écritures" combinée à l'infiltration générale des diverses traditions depuis des lustres, tout ceci étant à mettre en relation avec l'ingéniosité maligne du Pouvoir Occulte à faire en sorte que les évènements messianiques semble concorder avec les prophéties, que celles-ci soient authentiques et qu'ils s'y adaptent par ruse ou déjà trafiquées par leurs scribes en amont pour le permettre !!! (l'art de faire croire... à méditer !!!)

    Et comme l'accélération des évènements non moins fumeux qui sont ourdis en coulisses actuellement, sur l'agenda géopolitique et financier, approchent aussi à grand pas, le tout à grand coup de mystification générale de la masse complètement sous hypnose occulte ( https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8555-2018-la-fin-du-jeu-ou-comment-le-pouvoir-occulte-a-deja-tout-signe-en-coulisses#91380 ) l'on peut se dire que tout ceci est pour un temps plus trop lointain.
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 3/2/2018, 06:17

    Parole de Dieu et plume mensongère



    La Parole de Dieu est pure et elle peut se trouver dans la bible, mais la bible a été l'objet de trafics à fin de la mettre à vil profit, et aussi d'égarer ceux qui veulent s'approcher de Dieu.

    C'est l'Esprit qui alimente la Parole, aussi l'Esprit est un, et tout ce qui lui est contraire ou contraire à son unité ne peut venir de Dieu, mais des hommes mal animés.

    C'est de ce fait que "C'est bien en vain que s'est mise à l'oeuvre La plume mensongère des scribes."Jérémie 8 v 8


    source : https://www.youtube.com/watch?v=Lt7xwBff-to

    Vidéo intéressante et complémentaire à celle déjà postée page une :

    https://www.youtube.com/watch?v=PQhqCsuC-ns

    Il ne manque plus à cet auteur que de comprendre l'exacte implication de la falsification "biblique" et sa portée, de par tout ce que nous avons développé dans ce sujet sur le Lévitisme satanique.

    Le "Lévitisme satanique", doctrine de la caste de prêtres du démon "Jé-Hovah", autant dire le "Jéhovisme", qui est la racine satanique qui inspire le "Juda-isme" proprement dit, fruit de toutes les infâmes falsifications dites "bibliques"... mais certainement pas chrétiennes (n'en déplaisent aux tartuffes, aux lâches, aux hypocrites et aux traîtres infiltrés de tout bords).
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 28/2/2018, 02:19

    L’antijudaïsme est parfaitement légitime et nécessaire


    Faut-il avoir peur d’être judéophobe ?


    source : https://lacontrerevolution.wordpress.com/2018/02/27/lantijudaisme-est-parfaitement-legitime-et-necessaire/ (edit paralleye/ vidéo d'origine censurée sur le lien source... nouveau lien valide https://www.youtube.com/watch?v=bZsCagYQ6sY )

    Encore besoin de preuves après ça ?

    A noter le titre "parfaitement légitime" du site de la Contre-Révolution qui a relayé cette vidéo : "L'antijudaïsme est parfaitement légitime et nécessaire".

    Ce qui n'est pas le cas par contre, du titre de cette vidéo-synthèse, si intéressante par ailleurs dans son contenu : "Faut-il avoir peur d'être judéophobe ?"

    Il n'y a pas à être "judéo-phobe", car cela sous-entend la "peur du juif" (en plus de mal poser le problème de fond).

    C'est une position de couard et de lâche tout simplement.

    Encore une fois (et comme rappelé ici tout dernièrement https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8559-gnose-et-transhumanisme#91418 ) les mots utilisés ont une très grande importance, et l'ennemi s'en sert à outrance pour nous subvertir et nous enfumer.

    Il est donc inconcevable d'être "judéophobe", mais il est par contre absolument indispensable d'être intégralement "antijudaïque".


    En effet, aucune personne sur cette Terre, homme ou une femme qui est au courant de la vérité sur ce qu'est le Judaïsme et sur ce que veulent accomplir ses suppôts, ne peut adopter une autre posture que celle de l'antijudaïsme le plus complet et intégral.

    Il en va tout simplement de son avenir et de sa survie, ainsi que de la survie de son prochain et de celle de ses enfants (s'il en a).

    Tout autre position ne peut que s'apparenter à de la lâcheté immonde, à de l'infâme hypocrisie et à une traitrise la plus éhontée (et abjecte) envers l'harmonie, la justice, la bonté, la droiture, la bienveillance, la beauté (intellectuelle et morale) et bien sûr, une trahison envers son prochain, envers la civilisation et en dernier recours envers Dieu lui-même.

    Quand à la personne "d'origine juive" (nous savons faire la différence ici entre "personne d'origine juive" - qui a son libre arbitre et qui peut renier la doctrine satanique dans laquelle certains veulent la maintenir, on en a déjà assez parlé - et "juif idéologique") on ne peut que l'encourager vivement à ouvrir son coeur à la Parole de Dieu, à rejeter ses épouvantables vices et à rejoindre l'humanité dans son combat pour la justice et la vérité.


    Dernière édition par paralleye le 2/8/2021, 05:07, édité 2 fois
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 13/5/2018, 21:22

    Cette vidéo qui vient de paraitre dernièrement synthétise pas mal de citations que l'on retrouve dans le Talmud et dans les écrits rabbiniques :

    Les Dossiers de Monsieur K. – Le Talmud dévoilé



    source : https://www.youtube.com/watch?v=eq14JZ9VNZY

    Pour info l'ouvrage en question est trouvable ici, mais il n'est (malheureusement) que partiellement traduit en français à l'heure actuelle :

    https://archive.org/details/LeTalmudDmasqu
    (merci à l'AARGH pour ce partage).

    Fait habituel, les escrocs notoires et les manipulateurs juifs ont tenté, par la calomnie (procédé éculé s'il en est chez eux, quand il ne peuvent pas se défendre avec honnêteté...) et l'inversion typique de la réalité (un autre très grand "classique" chez ces gens-là), de berner les ignorants en essayant de salir la personne de l'auteur et de faire passer son livre pour un "faux", mais il n'en est rien, car comme toujours, celui qui prend la peine de chercher sérieusement au-delà de la propagande comprend derechef l'absolue nullité et l'imposture des arguments avancés par les "concernés".

    Ce que révèle Pranaitis est au contraire strictement conforme à la pensée et à la haine talmudique multi-millénaire et aux innombrables preuves irréfutables que l'on soulevées nous-même dans ce topic fondamental.

    Cela corrobore également l'étude remarquable (sur laquelle nous nous sommes arrêtés page une) de l'abbé Flavien Brenier "Les juifs et le Talmud".

    Un autre lien à lire intéressant est celui-ci :

    https://groups.google.com/forum/#!topic/fr.soc.religion/VmHOICsX6Us

    Mais la propagande judéo-maçonnique mondialiste moderne doit rentrer dans le crâne du goïm perverti la "virginité immaculé" du juif, éternelle victime universelle autoproclamée, qui doit être perçu par tous sans exception comme "innocent par défaut et ne pouvant que l'être de par sa nature", pour mieux servir sa domination par derrière par le mensonge et le crime, et cacher qu'il a plus de sang sur les mains que n'importe qui d'autre sur cette Terre.

    Et ce n'est pas leur entité génocidaire qui viendra le contredire.

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t1944-l-entite-sioniste-cette-colonie-appellee-israel-n-a-plus-la-cote

    Notre civilisation est victime d'une guerre psychologique.

    Cette propagande infernale ne peut que tenir par le mensonge le plus infâme, l'abrutissement par le conditionnement et le lavage de cerveau répétée et continue, l'immoralité orchestrée, et, il faut l'admettre, par la lâcheté et la bêtise de celui qui s'y soumet. (libre arbitre oblige)

    PS - Par contre il est regrettable de constater dans cette vidéo partagée ci-dessus, de la censure et de devoir se taper des "bips" en remplacement du mot "juif".

    Il semble que certains trolls d'E&R qui vérifient et publient les vidéos craignent la censure et doivent eux aussi se soumettre et se prostituer à un certain degré, le tout au détriment du travail fait par l'auteur de cette étude, et de la bonne harmonie d'écoute pour le téléspectateur.

    Il faut appeler un chat un chat et je ne vois en quoi un "juif" devrait être appeler autrement qu'un "juif", de même que l'on appelle un "chrétien" et "chrétien", un "musulman" un musulman ou un "hindou" un "hindou", pour ne prendre que quelques exemples généraux (à moins que tout ceci ne soit fait exprès par certains, ce qui n'est pas impossible, quand l'on sait à quel point la mouvance E&R, qui contient assurément des gens de bonnes volontés, est mélangés avec des opportunistes peu recommandables : il y a du ménage à faire comme on dit dans certaines strates)

    S'abaisser à ce genre de mesquinerie de censure est risible et ne revient qu'à ne pas vouloir assumer ses positions, tout en parasitant ce qui ne doit pas l'être.
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 15/5/2018, 22:15

    Plus malsain et dégénéré encore que la théorie new-age reptilienne (dont nous savons fort bien qui en sont les inspirateurs occultes), j'ai nommé...

    Selon le rabbin Dynovisz, des faux humains seraient parmi nous





    Dans cette vidéo, le rabbin Dynovisz affirme que ceux n’étant pas, comme lui, de la lignée d’Adam, ne sont pas des humains ni vraiment des animaux. Qui sont ces non-adamiques alors ? Des « créatures intermédiaires » qui seraient majoritaires sur terre, à en croire le détraqué Rav Dynovisz. Dans ses élucubrations, ce rabbin nous dit que les non-descendants d’Adam seraient dans la débauche, les auteurs de tant d’atrocités et de péchés graves.

    Les passages suivants sont particulièrement révélateurs de son esprit démoniaque :


    « Il y a malheureusement des centaines de millions de créatures dans ce monde qui ne sont pas humaines. (…) Tu tires la chasse et c’est tout. C’est comme un déchet. (…) Ce n’est pas un problème moral. C’est de la crotte, ça pue, tu dégages. (…) Il n’y a pas de jugement. Le fait de le juger, de lui donner un avocat, de lui permettre de s’exprimer, c’est l’erreur fondamentale de l’humanité qui croit qu’elle a affaire à des humains. C’est une crotte, tu prends un balai, tu nettoies et tu passes au suivant. (…) Vous savez pourquoi l’homme est tellement tombé, parce qu’à force de croire que tous ces déchets sont des humains, l’homme a fini par perdre confiance en sa propre grandeur, en sa propre dignité. (…) D’après le Zohar, la racine première de tout ce qui n’est pas humain, c’est en vérité Amalek et les goïm. (…) Comment a été construit le corps du premier Amalek ? Un inceste et un adultère. (…) La plupart des plus grands tyrans de l’histoire étaient tous des enfants issus de mélange, d’une union sexuelle absolument inimaginable. »

    L’infâme Rav Dynovisz finit par en vouloir au Créateur de ce monde d’avoir créé ces créatures.
    Pour rappel, selon le Talmud, seuls les juifs sont des humains.

    https://lacontrerevolution.wordpress.com/2018/05/14/rav-dynovisz-des-faux-humains-sont-parmi-nous/

    Merci monsieur Rav Dinovisz pour votre cours de sagesse talmudique, qui nous en confirme encore une fois la véritable nature...Saoul
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 27/1/2019, 03:31

    Je tiens à présenter deux ouvrages fondamentaux (dont un qui est paru dernièrement), à connaître sur la problématique cruciale du Judaïsme messianique et de son entité corrompue Jéhovah, ouvrages courageux qui sont malheureusement trop rares à ce jour !

    Je tiens aussi à dire que les trolls et les dégénérés conditionnés de tout bord peuvent passé leur chemin à partir de maintenant, au risque de voir leur "paradigme" chamboulé en profondeur !!! (j'imagine qu'en étant tombé sur ce sujet, c'est déjà trop tard pour eux) Twisted Evil

    Le premier est un ouvrage de Youssef Hindi, la suite du célèbre "Occident et islam, sources et genèse messianiques du Sionisme" dont on a déjà parlé ailleurs. (et que vous trouverez ici pour rappel https://www.amazon.fr/Occident-Islam-messianiques-m%C3%A9di%C3%A9vale-civilisations/dp/2917329823 )

    Voici le titre de ce tome II, ô combien évocateur :

    Occident et Islam tome II - Le paradoxe théologique du judaïsme. Comment Yahvé usurpa la place de Dieu.

    N'y allons pas par quatre chemin : il y a ici un travail d'une grande importance sur un sujet qui est lui-même de la plus haute importance !

    Ce genre de livre doit être lu en connaissance de cause de tous les articles fondamentaux et des travaux et études accumulées depuis des années dans ce topic-clé, indispensable à connaître car mettant en lumière sans détour la nature et l'essence corrompue du Judaïsme (cette déviation satanique du Mosaïsme originel) ainsi que la nature, non moins satanique, de Jéhovah-Jahvé.

    En clair cet ouvrage s'inscrit dans le genre d'infos qui sont exactement celles qui sont passées sous silence non seulement par les laquais aux ordres du Système, mais aussi par la majorité de la "dissidence" (dissichiasse froussarde et lobotomisée surtout !) pseudos-antisionistes compris (le genre d'hypocrites classiques, généralement des guignols à prétentions pro-palestiniennes - autant dire 90  % des antisionistes actuels - qui feintent de dénoncer le sionisme mais qui ne veulent SURTOUT pas parler de son origine véritable, du pourquoi celui-là, d'où il et où il mène vraiment !!!).

    Cela est vrai au point que nous étions - encore une fois ! - quasiment les seuls (hormis ces deux auteurs courageux) à oser aborder les problèmes cruciaux qui fâchent, et surtout à les aborder en face, à en mesurer les fondations et les conséquences : autant dire les causes anciennes et messianiques du mal judaïque et sioniste et où elles emmènent l'humanité, sujet qui vous fera vous faire détester par les hypocrites et les collabos de tout bords, et même par tous les dissidents à vernis chrétiens, musulmans et pro-palestiniens compris. (et ne parlons pas des laïcards !!!)

    Ces gens-là savent que s'ils vont trop loin, c'est leur propre paradigme qui s'écroulera (paradigme que le Système leur a implanté).

    Que des livres osent enfin traiter de ce problème est donc très, très intéressant... je précise que je n'ai pas lu l'intégralité de l'ouvrage de Youssef Hindi pour l'heure, mais il contient assurément nombre de choses très utiles et très constructives pour en avoir lu une partie.

    A lire, et surtout à mettre en relation avec ce topic.

    Occident et Islam tome II

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 97823710

    Le paradoxe théologique du judaïsme Comment Yahvé usurpa la place de Dieu.


    Loin de remettre en cause le monothéisme, voici un récit historique inédit du dévoiement de l'idée monothéiste par un groupe d Hébreux qui a cru bon d'adopter puis d'imposer au peuple d'Israël une divinité qui lui était alors inconnue, Yahvé.

    Celui-ci s est substitué, à la suite d un lent processus, à El, le Dieu d Abraham, des Patriarches et des prophètes.

    Contrairement à une idée répandue, les Hébreux n ont pas inventé le monothéisme, mais une partie d entre eux l'a dévoyé.

    C'est ce que démontre Youssef Hindi, après avoir remonté la trace de la croyance en un Dieu Unique dans l'Antiquité la plus reculée.

    L'enquête nous mène aux tous débuts de l'Histoire, aux deux extrémités du Croissant fertile, de Sumer à l'Égypte, en passant par Canaan.

    Il nous fait découvrir les preuves écrites de la croyance en Dieu, Unique et Universel, antérieures à la Torah de plus d'un millénaire.

    Malheureusement le monothéisme, présent dans la Torah originelle, fut perverti par la confusion opérée entre un dieu tribal, Yahvé, et le Dieu Universel, El.

    Cette usurpation a donné naissance au judaïsme et à son paradoxe théologique : l'universalisation d un dieu tribal, avec des conséquences historiquement dévastatrices.

    https://www.amazon.fr/Occident-Islam-II-Youssef-Hindi/dp/2376040132

    Je vous en souhaite bonne lecture.

    Nous y reviendrons surement à l'avenir, en mettant en avant des passages forts.

    L'autre auteur qui a eu le mérite et le courage de traiter le sujet dernièrement, se nomme Laurent Guyénot.

    Son livre (remarquable à plus d'un titre) s'intitule "Du Jahvisme au Sionisme". Dieu jaloux, peuple élu, terre promise, 2500 ans de manipulation.



    Du Jahvisme au Sionisme

    Dieu jaloux, peuple élu, terre promise, 2500 ans de manipulation


    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 517tyt10

    "Qui est Yahvé ? D'où vient-il ? Comment ce dieu jaloux, vengeur et exclusif a-t-il imprimé le destin de son peuple ? Quel est tout au long de l'histoire le fil rouge qui relie le culte de Yahvé au sionisme contemporain ?

    Tout commence dans l'Ancien Testament et c'est là qu'il faut aller puiser notre compréhension de la question juive. Car l'Ancien Testament, ou plus précisément la Torah, ne fait pas que retracer l'histoire d'un peuple : elle donne aux enfants d'Israël les clefs pour accomplir ce qu'ils se sont donné comme fatum ; là est la justification et là est le chemin à suivre. C'est Jacob, fils d'Isaac, qui lors de son retour d'exil prend ce nom d'Israël, nom dont le peuple juif tout entier hérite avant de devenir celui d'un État : ainsi se trouvent mêlés sous un même vocable le patriarche, le peuple et la terre promise.

    L'histoire du peuple juif traverse l'histoire de toute l'humanité. Quel rôle a-t-il joué dans la chute de Byzance ? Quelle a été son influence au sein même de l'Église chrétienne ? Quel poids a été le sien dans la terrible "guerre civile européenne" de la première partie du xxe siècle ? Nation parmi les nations, il a été traversé de vents contraires qui l'ont pourtant poussé toujours dans la même direction : entre tentatives d'assimilation et volonté de séparation, conversions sincères ou de façade, entre exclusions et infiltrations, persécutions et privilèges, le peuple de Yahvé s'est toujours vécu comme distinct du reste de l'humanité, reproduisant sans cesse un même schéma biblique : celui de la captivité à Babylone, de la fuite d'Égypte, du Livre d'Esther. Forgeant l'ossature psychologique des fils d'Abraham, il est le ciment qui les unit, seuls contre tous, de la fête de Pourim à la mémoire de la Shoah, sans que la création de l'État d'Israël y mette un terme, devenu l'un des "murs invisibles" de la "prison juive".

    C'est pourquoi ce livre est aussi un appel à nos frères juifs à se libérer de l'emprise d'une mythologie qui les enferme dans un rapport schizophrénique au monde, tour à tour peuple élu et peuple maudit, peuple messager et peuple déicide, guide de l'humanité et victime éternelle des hommes. Et une clef pour comprendre que naître juif, c'est naître avec un poids lourd de 2500 ans."

    https://www.amazon.fr/Yahvisme-sionisme-jaloux-peuple-promise/dp/2367251053

    http://www.chire.fr/A-205125-du-yahvisme-au-sionisme.aspx

    A noter que l'auteur de cet ouvrage à la particularité d'être de tendance païenne (c'est un auteur qui a beaucoup étudié la mythologie et le merveilleux médiéval et a d'ailleurs écrit d'autres livres très intéressants à ce sujet...), tout en cultivant un esprit d'objectivité et une morale naturelle saine. (on ne peut pas en dire autant de certains natio-sionistes et autre pagano-athées qui tombent dans tous les pièges judéo-maçonniques !!!)

    Les personnes de bonnes volontés (notamment les chrétiens et les musulmans véritables) devraient chercher à s'entendre et à connaître ce genre de personnes car non seulement elles ont des choses d'importances à leur dire et à leur transmettre, mais en plus de cela nous avons un ennemi commun.


    La grille de lecture de l'ouvrage et de son auteur à de surcroit l'avantage non négligeable de ne pas être lobotomisé par la grille de lecture complètement vérolée (et vérolée à la racine !!!) de certains courants qui s'autoproclament "chrétiens" à ce sujet : en gros tous les "conditionnés" de services, composés principalement de catholiques (dont beaucoup sont malheureusement des "tradis" dégénérés, aveuglés par un dogme qui s'est fait infiltré par la Synagogue de Satan il y a longtemps déjà, beaucoup plus longtemps qu'ils ne se l'imaginent !!!) et de protestants (surtout les millénaristes dégénérés infectés jusqu'à la moelle par le Sionisme), sans compter les sectes non moins dégénérées types "témoins de Jéhovah" et autres, mouvement qui sont notoirement sionistes eux aussi, des fois sans même en avoir complètement conscience pour certains de leurs membres ! (mais pas tous attention, il y a aussi beaucoup d'hypocrites excessivement pervers là-dedans !)

    Entre "prétendre et être" chrétien il y a un monde : ces messieurs et ces mouvements sont "chrétiens" seulement quand ça les arrangent, mais que le Tanakh satanique - contenu dans ce qu'ils appellent la "Bible" - viole outrageusement la parole du Christ, la morale, la droiture et la justice la plus élémentaire ne les gênent aucunement le moins du monde !!!

    Etant moi-même chrétien (et pour moi être chrétien cela veut dire respecter la Parole donc les PRINCIPES du Christ, ce que certains devraient méditer, car devant le Seigneur ils n'auront pas d'excuses...), et bien que je ne suis pas forcément d'accord avec toutes les conceptions idéologiques de l'auteur, je reconnais à cet ouvrage de Laurent Guyénot à un mérite immense : celui d'aborder de manière objective (et honnête) la problématique lévitique, judaïque et sioniste, et de mettre en lumière dans quelle logique subversive et démente celle-ci s'inscrit depuis les temps les plus reculés. (subversive pour l'humanité, mais aussi pour les juifs eux-mêmes)

    Cet ouvrage traite aussi en profondeur du marranisme (de nombreux passages très intéressants bien qu'il manque je pense à l'auteur une connaissance encore plus "approfondie" de certains courants kabbalistiques, notamment ceux appliquant la "rédemption par le péché" et la stratégie particulièrement poussée chez eux de la "loi du silence", bref les sabbatéo-frankistes et leurs doctrine psychopathe messianique https://novusordoseclorum.1fr1.net/t7927-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution à la tête du nwo !!!), et il contient d'innombrables passages intéressants à connaître sur les psychologies et les délires pathologiques qui représentent la "sève" et l'essence complètement vérolée du Judaïsme, ainsi qu'une étude exceptionnelle de la nature profonde de "Jahvé". (voir notamment les chapitres révélateurs "le peuple de seth, le "dieu théoclaste" et "le fils du dieu fou", qui contiennent nombre d'informations extraordinaires pour comprendre certaines manipulations et la nature de certaines choses !!!)

    Il contient aussi un chapitre sur le "Vatican lévitique", qui va faire grincer des dents certains...

    Il montre comment cette vérole a corrompu l'église chrétienne d'origine, et l'aberration par l'église catholique fourvoyée de l'adoption du Tanakh (dont j'ai déjà longuement parlé ici et ailleurs).

    Problématique pour l'évolution du christianisme fut l'adoption canonique du Tanakh, la Bible hébraïque, rebaptisé “Ancien Testament”. Comment en effet concilier Yahvé avec le Christ ? Jamais on a autant fait mentir le proverbe "tel père, tel fils". Les chrétiens qu'on dit “gnostiques” avaient pourtant bien saisi le problème. Ils tenaient Yahvé pour un démiurge mauvais qui avait asservi les hommes par la terreur et la promesse trompeuse du bonheur matériel, tandis que le Dieu d'amour de Jésus (Abba, le père) venait les libérer par la Connaissance (Gnosis). Yahvé est le Prince de ce monde ; le Christ est celui du Royaume des Cieux. Bien des chrétiens se sont depuis accordés avec eux. (ps - paralleye : points essentiels à saisir sur la notion de "Gnose" expliqués ici dans ma première intervention : https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8559-gnose-et-transhumanisme )

    Malheureusement chez les gnostiques radicaux, le rejet de Yahvé n'allait pas jusqu'à lui contester la paternité du monde matériel ; ils tenaient celui-ci pour intrinsèquement mauvais. (ps - paralleye : le vice suprême de ces gnostiques est ici, car les gnostiques - je parle de ceux de l'espèce dont parle Guyénot, qui sont en fait lucifériens - ne comprennent pas, et pire même, trompent sur la nature réelle de Jahvé et donc sur ce qu'il représente vraiment !!! Une entité satanique. C'est aussi ce qui leur empêche de comprendre la double arnaque du Serpent et de Jahvé tout à la fois, qui "s'opposent" dans le "paradis terrestre" [sic !!!] du Tanakh lévitique pour mieux berner l'humanité entière et ainsi embrouiller celle-ci sur les fondamentaux spirituels/principiels qui mène à l'authentique Dieu, autrement dit celui que le Christ nomme "Mon Père". La genèse édenique est un théâtre de démons mis en scène par des scribes eux-mêmes sataniques qui se sont arrangés pour fausser tous les repères dans un but bien précis. Voilà la merde occulte et immorale que l'on vous présente comme "l'origine de l'humanité" SIC !!!!!!!!!! Le Serpent sait très bien que Jhavé n'est pas Dieu, mais dans la logique truquée de la Genèse édenique de la Synagogue de Satan, il lui reconnait quand même ce statut !!! Méditez bien sur la nature de ce piège dialectique, car il est central dans la mystification en question. Il y a une raison cachée qui a poussé les lévites à écrire cela. J'y reviendrai dans le topic sur "l'imposture de la Genèse falsifiée" [voir lien juste en dessous] lors d'un prochain message qui aura trait au "dessein de la Synagogue de Satan" pour perdre l'humanité).

    Ce positionnement paradoxal revient à prendre le parti du serpent de la Genèse, ce qui est au fond une juste réhabilitation du baalisme, mais passera, dans la confusion, pour la marque du satanisme. Le texte gnostique égyptien intitulé "le témoignage de vérité" réécrit l'histoire du jardin d'éden du point de vue du Serpent, présenté comme principe de la sagesse divine. Il convainc Adam et Eve de prendre part à la connaissance (gnosis), tandis que le Démiurge tente de les en empêcher en les menaçant de mort.

    Une forme plus modérée de gnosticisme faillit l'emporter à Rome au début du IIe siècle, sous l'autorité de Marcion, un chrétien de culture stoïcienne qui avait réuni le premier canon chrétien (limité à une version courte de l'évangile, et dix épitres de Paul). "La tradition hérétique de Marcion a envahit le monde entier", s'alarme Tertullien dans l'ouvrage qu'il lui consacre (Contre Marcion V,19). C'est en réaction contre Marcion que la communauté concurrente créa son propre canon en y incluant la Bible hébraïque.

    Au XVe siècle, le Concile de Trente déclarera l'Ancien et le Nouveau Testament comme étant d'égale autorité divine et formant un seul Livre. A bien des égards, les chrétiens prennent aujourd'hui l'Ancien Testament plus au sérieux encore que les Juifs, qui ne lui accordent pas le statut d'une révélation divine.

    Ayant adopté et sanctifié l'Ancien Testament, l'Eglise devra en interdire la lecture au peuple, de peur qu'il n'ait honte du Dieu qu'on lui demande d'adorer. Son libre accès en langues vernaculaires au XVIe siècle sonnera le début de la déchristianisation.
    pages 109-110

    J'avais déjà mentionné ce point fondamental (le fait suicidaire, malsain et criminel par certains tartuffes de l'église catholique, d'avoir adopté le Tanakh corrompu et falsifié, ainsi que ses conséquences dramatiques autant pour eux que pour l'humanité !)  dans la "mise au point sur les Principes Universels"
    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8448-spiritualite-notions-essentielles-pour-sortir-de-la-lettre-et-grandir-en-esprit

    Sur la genèse corrompue et falsifiée par la Synagogue de Satan, voir ce sujet-clé :

    Imposture de la Genèse falsifiée – Le mythe satanique du jardin d'Eden ou l'inversion du bien et du mal pour corrompre l'humanité


    J'irais beaucoup plus loin que l'auteur Laurent Guyénot ici donc : il ne semble pas voir en effet (peut-être de par ses conceptions païennes qui lui empêchent de cerner certaines choses que seule la lumière chrétienne peut à mon avis permettre de cerner dans sa globalité) que la Genèse édenique à été rédigé non pas seulement dans le but de travestir Dieu et Satan, mais aussi dans le but de créer une histoire où tout, jusqu'à la trame même, où elle mène et ce qu'elle représente, est faussée.

    Il s'agit d'inverser jusqu'à la nature profonde du Bien et du Mal, pour travestir l'alpha et l'omega de l'humanité.

    Ses origines, son destin, bref tout.


    C'est très important à comprendre.

    Mettant de côté ce petit aparté, revenons au livre de Laurent Guyénot du "Jahvimse au Sionisme".

    Il devrait être lu par tous le monde pour la synthèse qu'il contient, vu que cette problématique est la problématique centrale derrière le mondialisme messianique et le Nouvel Ordre Mondial (il devrait être lu par les païens sincères comme par les chrétiens et les musulmans sincères, et aussi par les juifs sincères s'ils veulent avoir une chance de se détacher de leur malédiction multi-millénaire, qui est la source de tous les maux !!!)

    Le livre de Guyénot met aussi le tout en relation avec le monde moderne dégénérée dans lequel nous vivons (que nous devons supporter serait plus juste !) et les forces ténébreuses qui le contrôle, et de très nombreux chapitres intéressants s'attèlent notamment à en démêler les intrigues et les crimes (notamment sur le lien du sionisme messianique et des complots modernes, le 11 septembre 2011, l'assassinat de Kennedy etc... cf notamment les chapitres "la matrice impériale", le "coup d'état invisible", la "guerre civile européenne" etc etc... je vous laisse le plaisir de la lecture)

    Bref un ouvrage poids lourd, sans doute (au même titre que "Occident et Islam" d'Hindi tomes I et II) , l'un des livres de la décennie.

    C'est un digne descendant de la Controverse de Sion de Douglas Reed https://novusordoseclorum.1fr1.net/t5547-synthese-sur-l-histoire-de-sion

    Tout est dit.
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 14/4/2019, 02:49

    Pour information j'ai mis à jour trois vidéos (cela en fait au moins déjà quatre depuis le début de l'année) qui avaient sautées dans le topic parmi mes précédentes interventions (messages édités par mes soins soit par ajout de nouvelles vidéos encore valides, soit par lien de téléchargement direct des vidéos originales en remplacement des vidéos h.s., car les vidéos sont soit devenu introuvables sur le net, soit sont des versions légèrement "différentes" des versions d'origines...)

    Les vidéos qui avaient sautées étaient celles sur les élucubrations satanisantes du Rav Ron Chaya de l'été 2017 (voir message du Mer 30 Aoû - 1:49 page 2) et celle intitulée “Le Seigneur JÉSUS CHRIST était idiot, sorcier et fils de pute”, selon le Talmud livre “saint” des juifs. (voir le message du mardi 25 Juil - 0:26, juste en dessous d'une autre très importante qui avait aussi été censurée : "le monde vu par des talmudistes" également mise à jour elle-aussi à l'époque...)

    A aussi été censurée la vidéo page 3 du message intitulé "L'antijudaïsme est parfaitement légitime et nécessaire". (voir post du mercredi 28 février 2:19)

    On voit bien quels sont les vrais sujets sensibles, ceux qui disparaissent du net les uns après les autres.

    Mais même si la censure bât son plein, aucune crainte, tout est soigneusement archivé et aucune vidéo ne peut jamais vraiment disparaitre du net, car les sauvegarde sont faites, démultipliées et sont sous bonne garde. (et je vous invite plus que jamais à faire cela vous aussi, il en va du maintient de la vérité sur le "coeur du vice" qui ronge ce pays et le monde entier, et cherchant par tous les moyens à étouffer ces infamies)

    Si quelqu'un constate une censure de la juiverie et de leurs laquais quelque part, qu'il me fasse signe tout simplement.

    Voici maintenant en guise de bonus un petit article fort intéressant écrit par l'auteur de l'un des ouvrages exceptionnels présentés dans mon intervention au-dessus, Laurent Guyénot et son livre intitulé "Du Jahvisme au Sionisme".

    Ceux qui s'intéressent à la sociopathologie, aux troubles mentaux profonds (notamment ceux qui naissent d'un "père psychopathe") et aux abus et crimes de toutes sortes qui en découlent devraient lire cela et le méditer en profondeur.

    Cela donne un aperçu de la valeur de cet ouvrage-clé :

    Le mauvais génie du judaïsme


    3. Du Dieu fou à l’État sociopathe





    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Arton45228-346ca

    Dans le précédent article, j’ai dressé de Yahvé le portrait d’un « sociopathe parmi les dieux », sur la base de sa rage exterminatrice de tous ses congénères divins. J’ai également comparé l’auto-proclamation de ce méchant dieu tribal comme seul vrai Dieu à une forme de délire narcissique. Je m’intéresserai ici à Yahvé, non plus dans sa relation aux autres dieux, mais dans sa relation à son peuple élu. Comprendre la psychologie collective juive suppose de déterminer comment les Juifs ont été entraînés depuis une centaine de générations à intérioriser sur le plan cognitif l’autorité de Yahvé incarnée depuis Moïse par ses « élites représentatives ».

     
    Le père psychopathe

    L’idée que Yahvé se comporte avec son peuple comme un père sociopathe ou psychopathe [1] est une idée déjà formulée par le romancier Philip Roth à travers le personnage de Smilesburger dans Opération Shylock :


    « Les Juifs connaissent Dieu, ils savent que depuis le premier jour où Il a créé l’homme, Il a été en colère contre lui du matin au soir. […] S’en remettre à un père fou et violent, et depuis trois mille ans, voilà ce que c’est que d’être un fou de Juif ! » [2]

    Le psychopathe, rappelons-le, se caractérise par l’absence d’empathie et de conscience morale. Les critères diagnostiques incluent aussi le mensonge chronique et la manipulation, en quoi le psychopathe développe une grande expertise dans sa quête de pouvoir. Le psychopathe ne ressent que des émotions très superficielles et n’a de sentiments pour personne, mais il développe une grande aptitude à donner le change. Il peut être charmeur et charismatique, et ment avec un aplomb déconcertant [3].


    Dans le cadre de notre réflexion sur la relation de Yahvé à son peuple élu, la situation qui, par comparaison, permet le meilleur éclairage est celle d’un père qui, pour une raison ou une autre, a décidé de réaliser ses ambitions à travers son fils unique. Il fait alors de celui-ci une extension de son propre égo, pour le vider de toute autonomie spirituelle. S’il l’exalte au-dessus de tous, ce n’est que pour nourrir son propre narcissisme. Le fils d’un tel père psychopathe, à moins d’échapper précocement à l’emprise de son père, n’a d’autre choix que de structurer sa personnalité en mimant la sociopathie paternelle ; il apprend à ne voir autour de lui quel des ennemis, des alliés ou des idiots utiles. Mais son autonomie psychique le pousse aussi à s’émanciper de ce père qui vit en lui, au prix de terribles déchirements.


    Le père psychopathe est un dieu jaloux : il s’applique à contrôler toute relation que tisse son fils avec d’autres personnes, et à saper toute confiance qu’il pourrait placer en elles. S’il est suffisamment vigilant, son fils ne trouvera autour de lui aucun réconfort, aucune figure parentale de substitution, et donc aucun levier de résilience. Il sera entraîné à percevoir toute attention généreuse comme une menace, tout geste de sympathie comme une agression. Il ne saura jamais ce que signifie être aimé pour soi-même, et verra le monde comme une partie de poker où personne nul ne peut être cru.


    Le comportement de Yahvé à l’égard de son peuple dans l’histoire biblique ressemble à celui de ce père psychopathe, et la psychologie collective juive est celle du fils du psychopathe. Yahvé est un père pour son peuple, mais un père possessif (« Vous serez pour moi un bien personnel » Exode 19,5-6) qui pour maintenir son peuple sous contrôle l’empêche de former toute alliance empathique avec d’autres peuples.


    Les Juifs sont sommés de placer leur entière confiance en Yahvé seulement, c’est-à-dire à ceux qui parlent en son nom. Les interdits cultuels et alimentaires sont là, précisément, pour empêcher toute socialisation en-dehors de la tribu : « Je vous mettrai à part de tous ces peuples pour que vous soyez à moi » (Lévitique 20,26).


    Il s’agit en outre de convaincre les Juifs que tous ceux qui voudraient être leurs amis sont en réalité leurs pires ennemis, que toute confiance accordée aux Gentils mène au désastre. La leçon biblique est toujours la même : la main tendue par autrui est un piège mortel. Celui dont tu cherches l’amitié est ton pire ennemi. Cette pierre angulaire de l’idéologie biblique enferme le peuple juif dans un cercle cognitif vicieux, les empêchant de tirer la seule leçon sensée de leur expérience : que les échanges favorisent la bonne entente des peuples, tandis que le refus des contacts engendre l’hostilité.


    Selon la Bible, le peuple élu n’a d’obligation qu’envers Yahvé, jamais envers ses voisins. Et lorsque ces derniers se montrent hostiles, leurs griefs sont sans intérêt, puisqu’en définitive, c’est toujours Yahvé qui les dirige contre son peuple quand il a décidé de le punir. Depuis plus de deux mille ans, les Juifs se voient constamment rappelés par leurs élites que les persécutions dont ils sont victimes sont le résultat, non pas de leur comportement blessant à l’égard des Gentils, mais au contraire de leurs efforts pour vivre avec eux en bonne entente, efforts assimilés à une infidélité envers Dieu.


    Il ne vient pas à l’esprit du psychopathe de s’interroger sur le ressenti de l’autre pour tenter de comprendre sa colère, parce que l’autre est, fondamentalement, un objet dénué de liberté : ses actes et son comportement sont donc des événements dont la motivation est sans intérêt.

    Le psychopathe a une vision mécanique des hommes et des rapports humains (et de lui-même, d’une certaine façon) : il n’y voit que des rapports de pouvoir. Pour cette raison, il développe souvent un goût immodéré pour l’argent, et pense que les gens s’achètent comme les choses. Bien que dépourvu de conscience morale, il a aussi généralement une perception aiguë de la loi, qu’il perçoit comme les règles du jeu, mais qu’il enfreint sans état d’âme s’il le peut. Dans un article précédent, nous avons montré que la réduction du lien entre l’homme et l’Éternel à une alliance et un code de loi (torah), est lié dans le yahvisme au déni de l’âme, siège de la conscience morale : nous pouvons maintenant le rapprocher du phénomène de la psychopathie. Il n’est pas question, dans le yahvisme, d’élévation morale : la tension fondamentale n’est pas entre le Bien et le Mal, mais entre Yahvé et tous les autres dieux. Le Bien se réduit à l’obéissance aux lois prétendument édictées par Yahvé, et le Mal à la désobéissance.


    Même au stade post-exilique, aucun dualisme moral ne vient tempérer le monothéisme exclusif : le serpent du Jardin d’Éden disparaît à jamais de la Bible après cela, et n’a pas de consistance ontologique ; le « diable » ne fera son apparition que dans les Évangiles, et « Lucifer » plus tard encore, sur la base d’une exégèse tendancieuse de la traduction latine d’Isaïe 14,12 ; quant à « Satan », ce n’est aussi que dans la tradition chrétienne qu’il deviendra l’ennemi éternel de Dieu. Il est admis que « satan » est emprunté au langage juridique mésopotamien, où il désigne l’ « accusateur » ; « le satan » est en effet l’avocat de l’accusation en Zacharie 3,1 et dans le Livre de Job [4]. Dans l’Ancien Testament, lorsqu’il est assimilé à un principe destructeur, Satan se distingue en fait mal de Yahvé lui-même. Ainsi, en 2Samuel 24, Yahvé incite David à un abus de pouvoir, tandis que dans le même épisode raconté par 1Chroniques 21, ce rôle de tentateur est dévolu à Satan. On lit successivement dans ce dernier récit que « Satan se dressa contre Israël » (21,1), que « Dieu […] frappa Israël » (21,7), que «  l’Ange de Yahvé ravagea tout le territoire d’Israël » (21,12) et que « Yahvé envoya la peste en Israël » (21,14).


    En définitive, c’est toujours Yahvé qui frappe non seulement les ennemis d’Israël, mais aussi Israël lorsqu’il a démérité à ses yeux. C’est lui qui déclenche les guerres, les épidémies et tous les fléaux imaginables ; il se sert tour à tour d’Israël (comme d’un « marteau », Jérémie 51,20) pour détruire les nations, et des nations pour détruire Israël. Yahvé est la source du bien comme du mal. (Il s’en suit logiquement, selon une école kabbalistique, qu’on peut le servir aussi bien par le mal que par le bien.)


    Le message de Yahvé à son peuple, en substance, est le suivant : « Ne fréquentez pas les idolâtres (les non-Juifs), méprisez leurs traditions et, lorsque c’est possible, exploitez-les, asservissez-les, exterminez-les. Si, après cela, ils vous font violence, c’est de votre faute : vous n’avez pas obéi assez scrupuleusement. » Telle est la désastreuse logique cognitive intériorisée depuis une centaine de générations, qui enferme les Juifs dans le cycle infernal élection-persécution. Cette pensée repose sur le déni de l’humanité de l’autre, ce qui est bien l’essence de la psychopathie. Jamais, au grand jamais, la communauté juive dans son ensemble ne prend en compte les griefs de ses persécuteurs. Ses élites le lui interdisent. Or, qui ne supporte pas de se voir dans les yeux d’autrui n’a pas appris à s’aimer lui-même. Cela répond à la question posée par Theodore Lessing dans La Haine de soi ou le refus d’être juif (1930) :


    « Comment se fait-il que tous les peuples s’aiment eux-mêmes et que le juif soit le seul à s’aimer si mal ? » [5]

    Prenons comme illustration de cette leçon biblique l’histoire de Joseph, qui occupe les quatorze derniers chapitres de la Genèse (37-50). Vendu comme esclave par ses frères aînés, Joseph est d’abord au service de l’eunuque royal Putiphar, avant de gagner la confiance du pharaon et devenir son « maître du palais ». Joseph est à la fois le prototype du Juif de cour qui, s’étant élevé à un poste de responsabilité publique, favorise sa tribu au détriment du peuple qu’il est supposé servir, et qu’en réalité il ruine et asservit par la dette. Joseph est aussi l’accapareur type : ayant en charge de gérer les réserves de grain, il en accumula de grandes quantités pendant les années d’abondance, puis il le négocia au prix fort en période de pénurie, et ainsi « ramassa tout l’argent qui se trouvait au pays d’Égypte et au pays de Canaan ». Ayant ainsi créé une pénurie monétaire, il force ensuite les paysans à lui céder leurs troupeaux pour, presque littéralement, une bouchée de pain : « Livrez vos troupeaux et je vous donnerai du pain. » Une année plus tard, les paysans n’ont plus qu’à vendre leur propre personne pour survivre. C’est alors que les soixante-dix membres de la tribu de Jacob, père de Joseph, viennent s’installer à l’est du Delta. Resté fidèle à son sang malgré la traîtrise de ses frères, Joseph obtient pour eux « une propriété au pays d’Égypte, dans la meilleure région ». C’est ainsi que les Hébreux acquirent en Égypte « des propriétés, furent féconds et devinrent très nombreux » (47,11-34). Pour tout cela, Joseph est béni par Yahvé et montré en exemple. Ce récit profondément immoral, mais tout à fait central dans la saga du peuple élu, garantit la bénédiction divine sur tous les abus de pouvoir pratiqués contre les étrangers.


    Le premier chapitre de l’Exode, qui fait immédiatement suite à l’histoire de Joseph, conte l’inévitable retour de bâton dont sont victimes les Hébreux. Après la mort de Joseph et de sa génération, le nouveau roi égyptien s’alarme que « le peuple des Israélites est devenu plus nombreux et plus puissant que nous. Allons, prenons de sages mesures pour l’empêcher de s’accroître, sinon, en cas de guerre, il grossirait le nombre de nos adversaires » (Exode 1,9-10)
    Les mesures incluent l’imposition de « durs travaux » (la corvée étant exigée de tous les Égyptiens, il faut sans doute comprendre que c’est l’exemption de cette corvée pour les Juifs qui prend alors fin). C’est pour fuir ce travail forcé que les Hébreux prennent finalement le chemin de Canaan en passant par le Sinaï, non sans « dépouiller » au préalable les Égyptiens « des objets d’or, des objets d’argent, et des vêtements » que ces derniers leur avaient confiés en gage de prêts (3,22 et 12,35-36).


    Un lecteur critique ne peut s’empêcher d’établir une relation de cause à effet entre, d’une part, la façon dont la tribu de Jacob a bâti et abusé de son pouvoir sur le dos du peuple égyptien, et d’autre part, la volonté du roi égyptien de réduire ce pouvoir. Mais ce lien est précisément l’impensé de la Bible, le point aveugle imprimé dans l’œil juif par la Torah. Du point de vue de Yahvé, le mérite de Joseph est sans tache, et le décret du pharaon pure malveillance.
     

    Yahvé, l’élite et le peuple


    Bien entendu, en parlant ici de « Yahvé » comme d’un père psychopathe, je désigne une idée. Que Yahvé soit un personnage imaginaire ne change rien à son emprise psychologique sur ceux qui le prennent pour la divinité suprême. Yahvé n’est que la persona (le masque) ou le prête-nom des élites lévitiques. Ce sont elles qui, depuis Moïse et Aaron, incarnent l’autorité de Yahvé, parlent, légifèrent et sévissent en son nom. Tous les prophètes, ne l’oublions pas, appartiennent à un clan sacerdotal ou un autre. Par conséquent, selon une lecture politique, le rapport entre Yahvé et son peuple, qui est le fil directeur de l’histoire biblique, n’est qu’une projection du rapport entre les élites sacerdotales et le peuple.


    Pour s’en convaincre, lisons le chapitre 42 du Livre de Jérémie, livre dont l’idéologie est si typiquement deutéronomique que l’on a supposé que Jérémie et son scribe Baruch étaient les rédacteurs principaux du Deutéronome et des six livres bibliques suivants [6].


    Après la chute de Jérusalem, les Judéens demandent à Jérémie d’intercéder auprès de Yahvé « pour que Yahvé ton Dieu nous indique quelle voie nous devons suivre et ce que nous devons faire » [7] : doivent-ils fuir en Égypte pour échapper à l’oppression babylonienne ? Le prophète Jérémie promet d’ « intercéder auprès de Yahvé votre Dieu » et de les tenir informés de sa réponse : « Toute parole que Yahvé vous répondra, je vous la ferai savoir, sans vous en rien cacher. »


    Au bout de dix jours, Jérémie obtient une réponse de Yahvé et convoque « tout le peuple, petits et grands » pour les informer que « le Dieu d’Israël, auprès de qui vous m’avez député pour lui présenter votre supplication », leur ordonne de ne pas se réfugier en Égypte, sous peine d’y mourir « par l’épée, la famine ou la peste », mais de demeurer plutôt en Palestine. Cependant, quelques « hommes insolents » sont sceptiques :


    « C’est un mensonge que tu débites. Yahvé notre Dieu ne t’a pas chargé de dire : “N’allez pas en Égypte pour y séjourner.” »

    Ils accusent Jérémie, notoirement pro-babylonien, de vouloir leur asservissement par Babylone (Jérémie 43,1-3). En conséquence, un grand nombre de Judéens rescapés de la déportation à Babylone se réfugient en Égypte, contre l’avis de Jérémie… et Jérémie se joint à eux.


    Il appartient à chacun de se demander si, dans la situation de ces Hébreux, il aurait fait confiance à Jérémie ou aurait douté qu’il tienne ses ordres directement de Yahvé. Quoi qu’il en soit, ici comme dans toute l’histoire biblique, le peuple est présenté comme rebelle à l’autorité de Yahvé incarné par ses prêtres et prophètes. Dans le chapitre suivant, les mêmes Hébreux installés en Égypte tentent de s’émanciper du clergé yahviste, estimant que leurs malheurs sont arrivés parce qu’ils avaient négligé, non pas Yahvé, mais la « Reine du Ciel » Ashéra. Jérémie les menace d’extermination (Jérémie 44).


    Il faut bien comprendre que, dans la Bible, la violence tyrannique de Yahvé s’exerce en premier lieu contre le peuple élu lui-même. Le Deutéronome ordonne la lapidation de tout parent, fils, frère ou épouse, qui « cherche dans le secret à te séduire en disant : “Allons servir d’autres dieux” […], parmi les dieux des peuples proches ou lointains qui vous entourent ».


    « Oui, tu devras le tuer, ta main sera la première contre lui pour le mettre à mort et la main de tout le peuple continuera l’exécution. Tu le lapideras jusqu’à ce que mort s’ensuive, car il a cherché à t’égarer loin de Yahvé ton dieu »(Deutéronome 13,7-11).

    Pire encore, si « dans l’une des villes que Yahvé ton dieu t’a données pour y habiter, des hommes, des vauriens, issus de ta race, ont égaré leurs concitoyens en disant : “Allons servir d’autres dieux” […], tu devras passer au fil de l’épée les habitants » et réduire la ville en cendres, afin qu’ « elle devienne pour toujours une ruine ».


    Voilà, conclut le passage, « ce qui est juste aux yeux de Yahvé ton dieu » (13,13-19).


    Lorsque certains Hébreux, échappant au contrôle de Moïse, mangèrent avec les Moabites, s’associèrent à leurs cultes religieux et prirent femmes parmi eux, « Yahvé dit à Moïse : “Prends tous les chefs du peuple. Empale-les à la face du soleil, pour Yahvé” » (Nombres 25,4).


    Lorsqu’un Hébreu eut l’affront d’apparaître sous les yeux de Moïse avec sa femme moabite, Pinhas, petit-fils d’Aaron, fut pris de rage et « les transperça tous les deux, l’Israélite et la femme, en plein ventre ». Yahvé l’en félicita par la bouche de Moïse car, dit-il, « il a été possédé de la même jalousie que moi » ; et il le récompensa par « le sacerdoce à perpétuité » pour sa descendance (25,11-13). N’est-il pas significatif que la prêtrise lévitique est ainsi fondée par Yahvé sur le double meurtre d’un Juif et de son épouse non juive ?


    La Bible elle-même témoigne que ce sont les prêtres qui empêchent le peuple juif de nouer toute forme d’alliance avec leurs voisins, et qui le poussent à la violence génocidaire. Le massacre par traitrise de la ville cananéenne de Sichem l’illustre bien : après que le fils du roi Hamor eut ravi la fille de Jacob, Hamor offrit en compensation aux fils de Jacob « tout ce que vous me demanderez ». Mais ces derniers « parlèrent avec ruse » en exigeant qu’Hamor fasse circoncire tous ses sujets mâles ; « alors nous vous donnerons nos filles et nous prendrons les vôtres pour nous, nous demeurerons avec vous et formerons un seul peuple. » Hamor, persuadé que « ces gens-là sont bien intentionnés », convainquit tous ses sujets mâles de se faire circoncire. Les fils de Jacob profitèrent alors de leur convalescence pour les exterminer, piller la ville et « ravir tous leurs biens, tous les enfants et leurs femmes » (Genèse 34,1-29) Détail significatif : c’est Lévi, incarnant l’autorité sacerdotale, qui pousse au massacre, tandis que Jacob le réprouve.
     

    Transmission générationnelle


    Le fils du psychopathe, s’il s’est structuré sous l’emprise de son géniteur, ne peut ni s’individualiser ni se socialiser de façon épanouie. Son évolution psychologique dépendra de l’intensité de l’investissement du père psychopathe sur lui, de ses capacités naturelles de résilience, des autres attachements émotionnels qu’il parviendra à tisser, et d’autres facteurs inconnus et mystérieux.


    En simplifiant à l’extrême, on dira que, durant l’adolescence, le fils du psychopathe n’aura le choix qu’entre se soumettre ou s’autodétruire.


    Dans le premier cas, il finira par intérioriser la psychopathie du père (les psychiatres notent un facteur héréditaire dans la psychopathie, mais l’explication est probablement davantage cognitive que génétique). Dans le second cas, s’étant épuisé à expulser le père de son être, le fils errera dans les limbes de la psychose, en attente d’une improbable renaissance. Entre ces deux extrêmes se trouve le vaste domaine de la névrose et de l’Œdipe irrésolu, ainsi que celui des troubles mineurs de la personnalité ou du développement, qui sont tous caractérisés par une déficience de la capacité d’empathie et de la sociabilité.


    La communauté juive collectivement est dans cette situation, et chaque Juif l’est dans la mesure exacte où il s’identifie comme représentant du peuple élu ; il est travaillé par des volontés contradictoires plus ou moins conscientes, qui trouvent leur source ultime dans l’ambivalence de sa relation à son dieu ethnique et à ses élites communautaires (deux choses qui n’en font qu’une sur le plan psychologique, puisque Yahvé n’est que la représentation symbolique intériorisée du pouvoir lévitique). Tout Juif, dans la mesure où il se croit juif, ressent ce déchirement, cette tension intérieure, qui est au fond la lutte entre sa judéité et son humanité. C’est l’explication la plus probable du taux important de névroses parmi les Juifs, fréquemment relevé par les auteurs juifs, et notamment la Jewish Encyclopedia [8] de 1906. Dans le modèle freudien, la névrose résulte du poids excessif du Surmoi, le père symbolique. Or, pour le même Freud, Dieu n’est qu’une projection collective du Surmoi. Par conséquent, Yahvé est le Surmoi collectif des Juifs.
    Nombres de Juifs font l’expérience durant leur jeunesse d’un déchirement intérieur entre leur judéité et leur humanité, et gèrent tant bien que mal cette identité double et paradoxale. Illustrons cela par ce témoignage du sociologue Daniel Bell :


    « Je suis né en exil, et j’accepte – aujourd’hui de bon cœur, hier dans la douleur – le double fardeau et le double plaisir de ma conscience de moi (self-consciousness), la vie d’un Américain et le secret intérieur du Juif. Je marche avec ce signe comme un frontal entre les yeux [Deut 11,18], aussi visible aux yeux des autres porteurs du secret que le leur l’est aux miens. »

    Comme bien d’autres Juifs assimilés et parvenus à la réussite sociale dans leur nation d’accueil, Bell prend avec l’âge une conscience de plus en plus aiguë « que l’on n’est pas tout seul, que le passé est encore présent, et qu’il y a des responsabilités de participation même lorsque la communauté dont on fait partie est une communauté tissée par les fils fragiles de la mémoire » [9]. C’est ce que l’on peut appeler l’appel de Yahvé.


    Il s’agit de bien davantage que d’enracinements et de déchirements familiaux. Renoncer à sa judéité, pour un Juif, est comme s’arracher cette part collective de son âme dont nous avons parlé dans un article antérieur. Les idées ne coulent pas dans le sang, mais chacun porte en lui-même ses ancêtres, de façon mystérieuse et largement inconsciente. Autrement dit, les idées ne sont pas une simple question de choix, car nul ne choisit la manière dont il a structuré dès l’enfance sa vision du monde et de lui-même, son rapport au groupe et aux hommes hors du groupe. Notre héritage culturel s’enracine très profondément dans un inconscient dont les couches les plus profondes sont ancestrales. De ce point de vue, l’endogamie tribale crée un vase-clos mental et non seulement génétique. Pour comprendre cette réalité humaine, il faut faire appel à la psychologie transgénérationnelle, l’un des développements les plus fertiles de la psychanalyse. Ivan Boszormenyi-Nagy parle de « loyautés invisibles » qui nous rattachent inconsciemment à nos ancêtres [10]. Vincent de Gaulejac, dans L’Histoire en héritage, évoque les « nœuds sociopsychiques » et «  impasses généalogiques », situations paradoxales et névrotiques du type : « Je ne veux pas être ce que je suis. »


    En voulant échapper à une situation familiale pénible qui a contribué à son identité, l’individu se trouve souvent conduit à la reproduire malgré lui :


    « À vouloir rompre à tout prix, il reste attaché sans comprendre pourquoi. À tenter de se construire dans un ailleurs, il reste surdéterminé par une filiation qui s’impose à lui quand bien même il penserait lui échapper. Ces inscriptions inconscientes conduisent à postuler l’existence d’un passé généalogique qui s’impose au sujet et structure son fonctionnement psychique.  [11] »

    Ce genre de considérations aide à comprendre les tensions psychologiques qui saisissent toute personne de la communauté juive qui cherche à s’en éloigner, car nulle communauté ne cultive à un si haut degré le sens de la loyauté ancestrale.
     

    La Shoah attitude


    Le psychopathe est incapable de se voir du point de vue d’autrui, et toute critique est pour lui une agression irrationnelle. Il ne connaît pas le sentiment de culpabilité, et joue constamment les innocents : ceux qui se sont trouvés sur son chemin, ou qui lui ont fait de l’ombre, sont les seuls responsables de leur destruction. Leurs reproches sont des affabulations sans fondement, et leur colère une haine irrationnelle. Telle est la réaction habituelle des élites communautaires juives face à la critique : celle-ci ne peut être à leurs yeux que l’expression d’un haine viscérale des Juifs, la maladie atavique des Gentils. Les Juifs sont entraînés par leurs élites à n’éprouver aucune responsabilité collective dans l’hostilité des Gentils.


    Ces propos d’André Neher sont un bon exemple :

    « Une chose que le judaïsme possède et que ne possèdent pas les autres spiritualités, c’est l’innocence. Nous sommes innocents, et nous ressentons d’autant plus profondément que nous sommes innocents que nous avons été accusés. […] C’est de cette innocence dont il faut prendre conscience à l’heure actuelle, et qu’il ne faut jamais renier, jamais, dans aucune circonstance. [12] »

    Avec une telle bonne-conscience à toute épreuve, les griefs des Gentils contre les Juifs ne peuvent être que pure malveillance. La judéophobie est « une perversion congénitale de la mentalité humaine », écrivait le médecin Léon Pinsker dans son manifeste sioniste. « En tant que psychose, elle est héréditaire, et en tant que maladie transmise depuis deux mille ans, elle est incurable. [13] » C’est un mal si universel et sournois, qu’il est là même lorsque ses symptômes n’apparaissent pas :


    « Dans leur grande majorité, les chrétiens — ou reconnus comme tels — sont antisémites. Car même chez les meilleurs, ceux-là même qui ont engagé contre l’antisémitisme nazi le plus généreux combat, il est aisé de relever les traces d’un antisémitisme en quelque sorte subconscient » (Jules Isaac, L’Enseignement du mépris, 1962) [14].

    La double conviction de l’innocence absolue des Juifs et de la perversité inhérente des Gentils est une disposition d’esprit pathologique qui remonte en dernière analyse à l’enseignement biblique. C’est elle qui détermine toute la conception juive de l’histoire. Michael Walzer se souvient que l’histoire des Juifs qu’on lui a enseignée n’est qu’ « une longue suite d’exils et de persécutions – une histoire de l’Holocauste à rebours » [15].


    Une peur obsessionnelle de l’antisémitisme doit être entretenue dans l’esprit des Juifs par leurs élites psychopathiques, car elle est le ciment principal de la communauté, le seul capable de résister à l’effet dissolvant de l’assimilation.


    Lorsque la judéophobie réelle est en déclin, il devient nécessaire d’agiter le spectre d’un antisémitisme imaginaire. Même endormie, même invisible, la bête immonde doit rester une menace permanente dans tous les esprits. Cette nécessité a conduit les organisations juives à caractériser comme antisémites des attitudes telles que l’indifférence envers les préoccupations des Juifs, ou l’inquiétude pour la surreprésentation des Juifs dans les élites culturelles, intellectuelles, financières et politiques [16].


    La Shoah est le mythe central de cette propagande. Chaque acte antisémite, chaque expression de judéophobie, est une petite Shoah, toujours susceptible de préfigurer une nouvelle catastrophe. Dans un sondage de 2013 de l’institut Pew Research Poll, à la question « Qu’est-ce qui est essentiel dans le fait d’être juif ? », une majorité (73 %) répond : « Se souvenir de l’Holocauste » [17]. Le peuple juif se définit non plus comme le peuple élu, mais comme le peuple exterminé. Si, comme le constatait Yeshayahou Leibowitz en 2005, « plus rien n’unifie les Juifs du monde entier, mis à part l’Holocauste » [18], si donc la Shoah a supplanté Yahvé comme nouveau dieu d’Israël, c’est au fond parce que sa fonction première est la même : « séparer » les Juifs, les exiler dans leur exceptionnalité. Tout comme Yahvé, la Shoah divise l’humanité en deux : « le peuple élu par la haine universelle » (selon la formule de Léon Pinsker) [19], et le reste des hommes, collectivement coupables. La puissance transgénérationnelle de ce paradigme est telle que « le traumatisme de la Shoah se transmet génétiquement » par «  hérédité épigénétique », nous apprend une étude menée par une équipe de chercheurs new-yorkais sous la direction de Rachel Yehuda [20].
     

    Psychopathologie d’Israël


    Benzion Netanyahu déclarait en février 2009, la veille de l’élection de son fils Benjamin au poste de Premier ministre :


    « Aujourd’hui nous faisons face, très clairement, à un danger d’annihilation. Ce n’est pas seulement un danger existentiel pour Israël, mais un réel danger d’annihilation complète. [21] »

    Sous l’effet de cette paranoïa morbide entretenue par leurs élites, les Israéliens vivent dans un état d’angoisse permanent que Gilad Atzmon décrit comme un « Syndrome de Stress Pré-Traumatique (SSPréT) » [22]. La victimisation est devenue l’essence de l’identité nationale israélienne, s’inquiète également Idith Zertal, professeur à l’Université de Jérusalem, dans son livre retentissant La Nation et la mort. La Shoah dans le discours et la politique d’Israël.


    « Israël s’est transformé en lieu crépusculaire où la Shoah n’est plus un événement du passé, hétérogène et complexe, mais une éventualité permanente et une idéologie à tout faire. À travers Auschwitz – qui est devenu la principale référence d’Israël face à un monde systématiquement défini comme antisémite et hostile –, Israël se dote d’une aura de sacralité, celle de la victime ultime, et s’avère imperméable à la critique et au dialogue rationnel avec le reste de la communauté des nations. [23] »

    Entre autres fonctions, cette « nationalisation de la mémoire de la Shoah » permet d’étouffer les cris d’agonie du peuple palestinien. Après l’opération Plomb durci contre Gaza en 2008-2009, le journaliste Akiva Eldar fustigeait la conscience nationale israélienne caractérisée par « la bonne conscience (self-righteousness), la déshumanisation des Palestiniens et l’insensibilité à leurs souffrances » [24]. « Seuls les psychiatres peuvent expliquer le comportement d’Israël », écrit le journaliste israélien Gideon Levy dans Haaretz, avant de diagnostiquer « paranoïa, schizophrénie et mégalomanie » [25]. Tout nationalisme est un égoïsme collectif, mais celui d’Israël apparaît plutôt comme une sociopathie collective.
    [26].

    La règle d’or de la manipulation est de faire croire au manipulé que les idées qu’on lui suggère sont les siennes propres. Telle est bien l’essence de la stratégie d’Israël avec les États-Unis : derrière le masque du patriotisme américain, les néoconservateurs sont parvenus à entraîner l’Amérique dans une politique au Moyen-Orient qui ne sert à long terme que les intérêts israéliens, en faisant croire au peuple et au Congrès américain qu’elle est dans leur intérêt.


    La capacité d’Israël de manipuler les États-Unis, par des opérations psychologiques de grande envergure comme le 11 Septembre, est sidérante. Mais elle devient conceptualisable à la lumière de ce que Robert Hare nomme le « lien psychopathique » (the psychopathic bond), par lequel le psychopathe asservit sa victime, et qui se rapproche d’une forme d’hypnose [27]. Elle devient aussi prévisible dans une certaine mesure, si l’on sait que le psychopathe n’a aucune capacité à se remettre en question, aucune limite à son appétit de pouvoir, et aucun inhibition morale à entraîner les autres dans la ruine pour sauver sa peau. C’est à la lumière de la psychopathie qu’on peut interpréter le chantage à l’apocalypse nucléaire qui constitue depuis années 1970 le socle de la diplomatie israélienne, et que Golda Meir résuma en 1974 en déclarant que, dans l’éventualité d’une défaite, son pays « serait prêt à entraîner toute la région et le monde entier avec lui » [28].


    En parlant d’Israël comme d’un « État sociopathe », je ne vise pas, bien entendu, les Israéliens en général. Ceux-ci, et tous les Juifs du monde qui soutiennent aveuglément Israël, sont les premiers manipulés par leurs élites, et ils ne participent de cette sociopathie collective que dans la mesure de leur soumission à leurs élites. Ce qui est en cause est la « pensée dominante » en Israël et dans la communauté juive mondiale. La pensée dominante est toujours façonnée par les élites.


    Enfin, il me semble crucial de comprendre que ce destin sociopathique d’Israël est, en dernière analyse, programmé dans la Bible. Yahvé est le mauvais génie qui a jeté un sort sur Israël à sa naissance. La manipulation sioniste remonte à la création par les anciens Lévites de cet égrégore tribal particulièrement xénophobe, qui a usurpé le titre de Créateur de l’Univers et Père de l’Humanité. Ce n’est que lorsque le diagnostic de ce dieu psychopathe sera rendu de notoriété publique que les Juifs auront une chance de briser collectivement le « lien psychopathique » de l’ « Alliance », et renoncer à la malédiction de l’Élection, comme le font individuellement depuis toujours nombres d’entre eux, de Jésus à Gilad Atzmon.
    Laurent Guyénot


    Notes



    [1] « Psychopathie » et « sociopathie » sont des termes employés par des écoles psychiatriques distinctes pour décrire sensiblement le même diagnostic. Le terme « sociopathie » a l’avantage de mettre l’accent sur le fait que la pathologie se manifeste comme un trouble de la sociabilité. Pour cette raison, le Diagnostic and Statistical Manual on Mental Disorders, la bible des psychiatres américains, a récemment tranché pour : antisocial personality disorder. Mais le terme « psychopathie » reste d’usage.
    [2] Philip Roth, Opération Shylock. Une confession, Gallimard, 1995, p. 122-123, cité par Hervé Ryssen dans Psychanalyse du judaïsme, Éditions Baskerville, 2006, p. 268.
    [3] Les critères diagnostiques de la psychopathie sont bien résumés dans Robert Hare, Without Conscience : The Disturbing World of the Psychopaths Among Us, The Guilford Press, 1993.
    [4] Samuel Noah Kramer, L ’ Histoire commence à Sumer (1957), Flammarion, 1994, p. 144-150.
    [5] Théodore Lessing, La Haine de soi ou le refus d’être juif (1930), Pocket, 2011, p. 46-47, 74.
    [6] C’est la thèse de Richard Elliott Friedman, Who Wrote the Bible ? Summit Books, 1997 (édition française, Qui a écrit la Bible ? Exergue, 1997).
    [7] Toutes les citations bibliques sont tirées de la Bible de Jérusalem (Desclée de Brouwer, 1975).
    [8] « Nervous diseases », par Joseph Jacobs et Maurice Fishberg, sur www.jewishencyclopedia.com/a.... Le phénomène est aussi signalé par Isaac Kadmi-Cohen dans Nomades. Essai sur l’âme juive, Felix Alcan, 1929 (archive.org), p. 36
    [9] Daniel Bell, « Reflexion of Jewish Identity », Commentary, 31 juin 1961, cité dans Kevin MacDonald, Separation and its Discontents : Toward an Evolutionary Theory of Anti-Semitism, Praeger, 1998, édition kindle 2013, k. 6316-22
    [10] Ivan Boszormenyi-Nagy, Invisible Loyalties : Reciprocity in Intergenerational Family Therapy, Harper & Row, 1973, p. 56.
    [11] Vincent de Gaulejac, L’Histoire en héritage. Roman familial et trajectoire sociale, Petite Bibliothèque Payot, 2012, p. 141-142, 146-147.
    [12] Cité dans Hervé Ryssen, Les Espérances planétaires, Éditions Baskerville, 2005, p. 319.
    [13] Léon Pinsker, Autoémancipation. Avertissement d’un juif russe à ses frères (1882), Éditions Mille et Une Nuits, 2006, p. 16-17 et 20-21.
    [14] Cité dans Martin Peltier, L’Antichristianisme juif. L’enseignement de la haine, Diffusion Internationale Édition, 2014, p. 206.
    [15] Michael Walzer, « Toward a New Realization of Jewishness », Congress Monthly n° 61, 1994, p. 4, cité dans Kevin MacDonald, Separation and its Discontents, op. cit., k. 4675-86.
    [16] Kevin MacDonald, Separation and its Discontents, op. cit., k. 4687-99
    [17] « A Portrait of Jewish American », sur www.pewforum.org
    [18] Propos rapporté par Uri Avnery et cité dans Gilad Atzmon, Quel Juif errant ? Anatomie du peuple élu, Kontre Kulture, 2012, p. 214
    [19] Léon Pinsker, Autoémancipation, op. cit., p. 16-17 et 20-21.
    [20] Joanna Thevenot, « Le traumatisme de la Shoah se transmet génétiquement, selon une étude scientifique », 26 août 2015, sur www.huffingtonpost.fr/2015/0...
    [21] Cité dans Alan Hart, Zionism, The Real Ennemies of the Jews, vol. 3 : Conflict Without End ?, Clarity Press, 2010, p. 364.
    [22] Gilad Atzmon, Quel Juif errant ? Anatomie du peuple élu, Kontre Kulture, 2012, p. 179-180, 223-224. Voir aussi l’excellent documentaire Defamation de Yoav Shamir (2009).
    [23] Idith Zertal, La Nation et la mort. La Shoah dans le discours et la politique d’Israël, La Découverte, 2004, p. 9-11, 169.
    [24] Cité dans Max Blumenthal, Goliath : Life and Loathing in Greater Israel, Nation Books, 2013, p. 16.
    [25] Gideon Levy, « Only psychiatrists can explain Israel’s behavior », Haaretz, 10 janvier 2010, sur www.haaretz.com
    [26] Lire James Petras, The Politics of Empire : The US, Israel and the Middle East, Clarity Press, 2014.
    [27] Robert Hare, Without Conscience : The Disturbing World of the Psychopaths Among Us, The Guilford Press, 1993.
    [28] Alan Hart, Zionism, The Real Enemy of the Jews, vol. 2 : David Becomes Goliath, Clarity Press, 2013, p. 194.

    source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-mauvais-genie-du-judaisme-45228.html
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 23/6/2019, 00:16

    Une intervention remarquable de Youssef Hindi sur la nature et le but du messianisme juif :

    Youssef Hindi -Vème Forum de l'Europe - Paris



    Intervention de Youssef Hindi, auteur du livre "du Brexit aux Gilets Jaunes", lors du Vème Forum de l'Europe qui s'est tenu à Paris le 11 mai 2019, sur le thème "Nations, Europe, Révolution".

    source : https://www.youtube.com/watch?time_continue=15&v=4I8lKlQb0kQ

    A l'heure actuelle, Youssef Hindi est incontestablement l'un des auteurs qui a le mieux compris la finalité du messianisme juif satanique et sa nature profonde.

    En somme, la synthèse de son analyse sur cette problématique rejoint sur plusieurs points celle Pierre Hillard mais la dépasse, car beaucoup plus complète et (surtout) n'omettant pas ce que des Hillard et autres passent sous silence... lavage de cerveau dogmatique oblige :

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t3901p125-actualites-pierre-hillard#91912
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 24/8/2019, 02:45

    Youssef hindi - Bible hébraïque et Evangiles, continuité ou opposition ?




    https://www.youtube.com/watch?v=QsCiuSvIzPo


    Youssef hindi - La véritable origine de Yahvé




    https://www.youtube.com/watch?v=MQVe8qNFjZQ

    Un immense coup de chapeau à Youssef Hindi qui ose aborder publiquement l'énorme boîte de pandore qui a corrompue une immense partie de l'humanité avec des conséquences incalculables depuis plus 2 500 ans, et dont on constate aujourd'hui les conséquences dramatiques et ultimes avec la poussée finale du Nouvel Ordre Mondial. (celui-ci puisant effectivement sa sève, son origine et son essence profonde dans le Tanakh lévitique)


    Cette saloperie démoniaque qui est née du pacte des Lévites avec Yhavé et qui a d'abord corrompue la grande majorité du Mosaïsme originel (cette corruption étant l'origine et l'essence du Judaïsme proprement dit, celui étant une perversion satanique par nature, comme surabondamment démontré dans ce sujet) a ensuite corrompue une partie non négligeable du Christianisme originel, quand des hommes d'églises peu scrupuleux de respecter le Message du Christ et ses Principes Universels forniquèrent de manière infâme avec toute cette souillure judaïque, osant prétendre, de manière éhontée, que la parole du Messie en était l'accomplissement, alors qu'elle en est l'antithèse absolue !!!

    C'est bien le Talmud qui en est l'accomplissement direct et certainement pas le Message du Christ !!!

    Le lavage de cerveau dogmatique venant de traditions d'hommes (soigneusement et sournoisement distillées sous couvert d'infaillibilité et autres sornettes) finissant le travail de sape dans la Chrétienté pour empêcher de traiter l'infection occulte à la racine, ce qui d'ailleurs a valu la ruine progressive (et aujourd'hui quasi définitive et fatale, sauf intervention divine, ce a quoi les authentiques chrétiens croient, comme ils croient au Messie Jésus au même titre que les authentiques musulmans) de l'Eglise elle-même et de la Chrétienté toute entière.

    La vérité crue c'est que (comme déjà rappelé précédemment dans ce sujet) l'Eglise Catholique, en ne remettant pas en cause ces ignominies, a préparée, à son insu qu'elle le veuille ou non, et pour une bonne part, l'avènement du Protestantisme lui-même (qui est un retour actif à ce Lévitisme), instrument du Judaïsme messianique au même titre que les autres forces anti-chrétiennes qui ont essaimé après la Re-naissance (tel le Rosicrucianisme et la Maçonnerie par le truchement de la Kabbale, fer de lance du Judaïsme), bref toutes les forces qui ont ensuite permis de saper de fond en comble la civilisation chrétienne !

    Une Eglise finalement punie de ses contradictions internes, tout simplement, pour n'avoir pas osé remettre en question sa propre infiltration et la dénaturation du Christianisme originel dont elle s'est rendue en partie responsable.

    Pas étonnant donc que Youssef Hindi soit attaqué, comme il le dit, ici et ailleurs, évidemment par tous les relais de la Synagogue de Satan (autrement dit les juifs et leurs affiliés messianiques), mais jusque par des "catholiques", qui au contraire devraient se ranger à ses côtés dans son combat contre le Nouvel Ordre Mondial, si toutefois ils cherchaient véritablement à respecter les Principes qu'enseigne Notre Seigneur Jésus-Christ, et à combattre pour de bon le Nouvel Ordre Mondial... mais cela ne se fera pas sauf pour une infime minorité car l'Ennemi, le Diable, le Prince de ce Monde, qui n'est autre que Satan/Jéhovah, le Père du Mensonge et du Nouvel Ordre Mondial, a trop bien fait son travail dans les paradigmes pseudo-religieux sous programmation mentale !!!

    Il a tellement bien fait son travail qu'aujourd'hui une majorité n'a toujours pas compris qui il est, au point de le prendre pour "dieu" sic !!!

    Ces vérités sont très grave à dire, mais bien plus grave encore, serait le péché qui consiste à les passer sous silence.

    Quel "dieu" étrange que celui-ci, ensaignant (n'y voyez-pas là une faute d'orthographe...) le vol, la tromperie, le sacrifice d'enfants, la haine de l'autre et son exploitation sous toutes les formes, le matérialisme le plus abject coupant toute notion de transcendance à la racine et la mise à mort en masse d'innombrables innocents pour l'appât du gain et la rapine !!!

    Cette divinité du mal, de la méchanceté, de la convoitise et de la malédiction (cf. plus haut mon message sur l'étymologie du nom Jé-hovah), cette puissance de perdition qu'est Jahvé et son enseignement criminel est l'antithèse suprême du message christique et du message divin tout court de toutes les traditions authentiques, message rappelé par tous les vrais prophètes.

    Elle est l'antithèse-même des Principes Universels et donc du véritable Monothéisme.


    Or c'est bien connu : Satan se change en ange de lumière pour tromper les âmes égarées, car quand la Lumière de Dieu éclaire le coeur de l'homme et élève l'âme vers les cieux, celle du démon aveugle la croyance et la foi de ceux qui ont une maladie au fond du coeur...

    On en voit les conséquences aujourd'hui avec le messianisme juif et tous ses dérivés judaïques (sionisme, daech, républiques maçonniques et autres impostures sanglantes)

    Courage à Youssef Hindi et à tous ceux qui ose parler et dévoiler la boîte de Pandore en question, car cette dernière a pervertie l'humanité dans des proportions incalculables depuis des temps immémoriaux !

    Elle constitue un aller simple pour l'enfer.

    Il est temps d'y mettre fin !
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 27/9/2019, 22:30

    Je copie-colle ici une intervention fortement connectée à ce sujet :

    paralleye a écrit:
    Hervé Ryssen et l'abbé Rioult - Complet



    source : https://www.youtube.com/watch?v=vWjDjnk96ng

    Vidéo qui contient certaines réflexions intéressantes.

    Il est par contre fort dommage que Ryssen (en tant que nationaliste faisant primer la conception racialiste, il lui manque sans doute ici une approche spirituelle profonde du problème...), quand celui-ci vient titiller l'abbé Rioult sur les anciens hébreux dégénérés et le Tanakh (= Ancien Testament), n'aille pas plus loin dans le raisonnement sur le coeur du problème, autrement dit la nature foncièrement satanique et antichrétienne de cette plaie cancéreuse pour l'humanité qu'est l'idéologie lévitique, ainsi que sur la matrice (non moins satanique et hautement criminelle) patholigico-démoniaque et les intrigues qui ont permis le germe et l'essor de toute cette subversion et falsification, au nom de la "Parole de Dieu"... pour mieux la détruire à la racine et dénaturer l'essence-même du Monothéisme authentique.

    Ce qui a valu au cours du temps de très graves, très lourdes et très chères conséquences pour l'humanité en général, civilisation chrétienne en tête. (dans cette vidéo avec l'abbé Rioult on sent d'ailleurs bien que Ryssen en a très nettement aperçu une partie des conséquences...)

    Les preuves sont là, cinglantes et irréfutables :

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8189p50-preuves-irrefutables-montrant-que-le-judaisme-est-une-religion-satanique-et-que-son-dieu-jehovah-est-un-demon

    PS : Une esquive habituellement avancée par de nombreuses personnes (dont certaines de bonnes foi mais conditionnées comme beaucoup sur ce point précis par l'infiltration ennemie, tel l'abbé Rioult malheureusement, qui ne semble pas voir ou se situe le piège malin de ce genre de raisonnement) pour éviter de parler du problème de fond de la nature satanique de tout ces passages falsifiés et corrompus du Tanakh, est la soi-disant différence entre "interprétation en esprit" et "interprétation par la chair" du Tanakh (= Ancien Testament).

    Il faut tordre le coup avec la dernière énergie à ce vice ultra malin, car c'est bel et bien "en esprit" (et au plus haut point) que l'inspiration satanique derrière tout ces passages criminels du Tanakh des Lévites viole la Parole de Dieu, les Principes du Christ et jusqu'à la droiture, la justice et la morale la plus élémentaire. (enseignements du vol et de l'usure, parjures, tromperies - et ce jusque sur ses propres parents ! - , incestes, matérialisme sauvage, pillage et rapine de masse, meurtre de masses et notamment meurtres criminels d'enfants de masse !!! - sacrifices sanglants dégénérés, haine aveugle de l'autre, orgueil notoire, scatophilie - SIC !!!  - pathologie hystérique, j'en passe et des meilleurs !!!)

    Quelle personne peut accepter cela et se regarder dans une glace après ???

    Puisque Dieu est Bonté et Justice et que ces Principes Divins (d'ailleurs rappelés de la manière la plus Lumineuse qui soit par le Christ) ne peuvent en aucun cas être travestis et contrefaits (sans quoi Il ne serait plus Dieu et ses Principes ne serait plus du tout divins, justes, miséricordieux et transcendants), il est totalement impossible (que ce soit d'ailleurs par une interprétation "de la chair" ou "de l'esprit") d'approuver toutes ces inversions sataniques des scribes lévites et de Jahvé : ils ne peuvent en aucun cas venir de Dieu, le "Père du Christ" dans l'Evangile, mais de l'Adversaire de Dieu et du genre humain.

    Ils ne peuvent en effet venir que du Diable, le Père du Mensonge, Homicide depuis le Commencement (d'où ceci, soit-dit en passant : pas de hasard ! https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8458-imposture-de-la-genese-falsifiee-le-mythe-satanique-du-jardin-d-eden-ou-l-inversion-du-bien-et-du-mal-pour-corrompre-l-humanite ), celui qui se substitue à Dieu et se change en "ange de Lumière" pour mieux égarer les méchants et les malades de coeurs, leur faisant prendre des vessies pour des lanternes et leurs faisant commettre ensuite les crimes les plus abjects et pervers "au nom de dieu" (ajoutant donc le blasphème au crime, et cela est voulu !).

    D'où ces Paroles du Christ dans l'Evangile, hautement révélatrices pour tous ceux qui pensent avec le Coeur en Esprit (l'un n'allant jamais sans l'autre, "Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur." https://saintebible.com/matthew/6-21.htm ) véritables condamnations à l'encontre des scribes Lévitiques corrompus et des Pharisiens, véritables condamnation de toute cette imposture satanique du Tanakh falsifié et corrompu, et véritable condamnation ensuite aux hébreux de l'époque suivant l'enseignement de ces même Lévites et Pharisiens adeptes de Jéhovah :

    Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé.

    Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer.

    Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l'apparence de longues prières; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement.…

    Matthieu XXIII versets 12-14
    https://saintebible.com/matthew/23-13.htm

    Condamnations sur les scribes du Tanakh et les Pharisiens.

    Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole.

    Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge.

    Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.…

    Jean VIII versets 43-45
    https://saintebible.com/john/8-44.htm

    Condamnation à l'encontre des judaïtes homicides malades de coeur, adeptes de l'idéologie de Jahvé et des Lévites... notons que c'est ces mêmes criminels sataniques judaïques qui aujourd'hui brandissent hautement et fièrement (en s'élevant et en cumulant partout où ils passent, les cadavres et les crimes), cette idéologie lévitique, au point même d'en avoir fait la constitution de leur "état d'Israël"... cherchez l'erreur !!!

    Il n'y a pas de hasard, mais une continuation dans le complot mondial messianique.

    Le Tanakh lévitique falsifié, antithèse absolue du Mosaïsme originel autant que de la Parole de l'Evangile ( "Tanakh lévitique = pré-talmudisme", le Talmud en étant sa continuation spirituelle directe !) a préparé directement et profondément les juifs a refusé le Christ et son Message, d'où son rejet et son assassinat ensuite par la Synagogue de Satan et ses séides.

    C'est ce que les idiots-utiles (hélas trop nombreux, jusque dans la Chrétienté actuelle !) n'ont toujours pas compris !

    Nul n'est plus aveugle que celui qui ne veut voir.

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8587-actualites-abbe-rioult#91963
    avatar
    koudegueule

    Nombre de messages : 35
    Date d'inscription : 04/09/2017

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  koudegueule 6/2/2020, 17:54

    Le journaliste juif américain Ronen Bergman publie son livre sur les services secrets israéliens qui revendiquent 40 crimes organisés par an au cours des 50 ans dernières années .
    Le titre de ce livre odieux qui fait l'apologie du sionisme est "lève-toi et tue le premier" . Il est issu des préceptes sataniques du Talmud de Babylone .

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Ronen-10

    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 23/9/2020, 04:21

    Le rôle du Eretz Israël dans le plan du mondialisme messianique


    source : https://www.youtube.com/watch?v=RQXCL3pH2w4

    Une conférence absolument cinglante et exceptionnelle (aussi cinglante qu'une lame d'air à 200 kmh qui viendra balafrer le visage des trolls, des cocus et des hypocrites de tout bord qui feintent lâchement de ne pas voir ni comprendre ce qu'il se passe)

    Elle sera aussi absolument révélatrice et formatrice pour toutes les personnes honnêtes n'ayant pas compris ou qui découvrent ce qu'est le Judaïsme messianique et son corollaire, le complot mondial messianique multi-millénaire qui le sous-tend et qui cherche à détruire par tous les moyens les peuples, les nations et les traditions du reste de l'humanité.

    Par les preuves et les propres citations de ces gens-là (exactement comme dans le reste de ce topic-clé extrêmement accablant), ils sont mis à nu, dans cette conférence, pour ce qu'ils sont vraiment.

    Les faits, rien que les faits.

    Qui peut encore nier après cela, l'évidence flagrante, accablante, irréfutable, de la nocivité foncière et de la nature notoirement satanique et criminelle du Judaïsme international, et du complot mondial messianique qui l'accompagne ???

    Quand Ploncard reste dans les sujets qu'il maîtrise, il excelle et cette conférence en est la meilleure preuve (inutile de vous conseiller de l'archiver au plus vite !).

    A transmettre et à partager au plus grand nombre, merci.


    PS/ Pour rappel concernant l'agenda Covid et sa crise montée de toute pièce qui sert d'accélérateur à ce complot mondial messianique, toutes les infos sont ici, dans ce sujet hautement révélateur : https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8628p50-les-etranges-coincidences-du-coronavirus-un-arme-qui-tombe-a-pic-dans-l-agenda-mondialiste-hasard-ou-calendrier-occulte#92217

    PS2/ Par contre Ploncard est toujours aussi incurablement naïf en matière d'intrigues kabbalistes de la Haute-Finance Internationale : il n'a toujours pas compris que le plan mondial actuel du Covid/19, l'agenda du grand "RESET" monétaire https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8628p25-les-etranges-coincidences-du-coronavirus-un-arme-qui-tombe-a-pic-dans-l-agenda-mondialiste-hasard-ou-calendrier-occulte#92173 et la stratégie de "dé-dollarisation" recherchée par le réseau BRI/Banques Centrales/FMI au profit d'une monnaie mondiale nécessaire au Gouvernement Mondial de cette contre-élite https://novusordoseclorum.1fr1.net/t6821p25-l-ennemie-de-l-humanite-mise-a-nue-la-haute-banque-internationale vont TOUS de pair et sont le coeur-même actuel de ce que cherche à accomplir, par "graduation" et "chaos constructif", ce complot international du mondialisme messianique (pour amener la "mutation" du Système post-Breton Woods vers les échéances souhaitées, en 1988 déjà pour rappel, par la famille Rothschild, à la tête de cette même Haute-Finance Internationale : https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8628p25-les-etranges-coincidences-du-coronavirus-un-arme-qui-tombe-a-pic-dans-l-agenda-mondialiste-hasard-ou-calendrier-occulte#92182 / https://novusordoseclorum.1fr1.net/t6821p25-l-ennemie-de-l-humanite-mise-a-nue-la-haute-banque-internationale#91772 )

    Pas de hasard ici, mais un "dessein d'horloger" qui s'orchestre selon un schéma pré-établi.

    D'où l'utilité foncière de la Russie néo-soviétique (contrôlée par les Siloviki du noyau dur du KGB derrière Poutine, littéralement les "hommes de force", pactée avec le Judaïsme Hassidique et les Loubavitch, aussi très influents aux Etats-Unis) et de la Chine capitalo-communiste, prototype-même de la société dictatoriale orwellienne mondialiste rêvée par ces banquiers privés internationaux pour le reste du monde https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8628p50-les-etranges-coincidences-du-coronavirus-un-arme-qui-tombe-a-pic-dans-l-agenda-mondialiste-hasard-ou-calendrier-occulte#92214  (l'agenda Covid arrive donc là-aussi, pile-poile au bon moment, et ce n'est pas un hasard...)

    Dans ce complot mondialiste chapeauté par la Haute-Finance Internationale judéo-messianique, une "opposition contrôlée" est indispensable pour faire la "balance" Est-Ouest (thèse vs antithèse = Synthèse Illuministe) souhaitée par ce même Nouvel Ordre Mondial apatride... (Ploncard devrait aussi méditer la fameuse théorie des "trois coqs" dont il parle, concernant l'instrumentalisation et le contrôle souterrain de la Russie et des Etats-Unis par les réseaux de ce "Pouvoir Occulte" kabbaliste, et à plus large échelle des "blocs opposés" qu'ils représentent...)

    Cette logique occulte supérieure lui échappe, car il n'intègre pas dans sa juste mesure ce que fait ce Judaïsme kabbalistique précisément à l'oeuvre derrière le tandem Haute-Finance/Haute-Loge :

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t7927-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t3773p105-albert-pike-et-le-plan-luciferien-de-gouvernement-mondial#87021

    C'est cette logique occulte supérieure (basée sur la stratégie Crise/Guerre/Révolution) qui doit leur permettre d'arriver, en phase finale, à la "mutation" systémique, et donc transiter de la "Pax Americana" (phase temporaire) vers la "Pax Judaïca" et son Gouvernement Mondial en phase finale et définitive (chose fort bien comprise par le Sheik Imran Hosein quand il anticipait l'arrivée du Covid/19 et sa raison d'être https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8628p25-les-etranges-coincidences-du-coronavirus-un-arme-qui-tombe-a-pic-dans-l-agenda-mondialiste-hasard-ou-calendrier-occulte#92196 )

    Et d'où ceci concernant l'opposition contrôlée de la Judéo-poutinerie, que Ploncard oublie bien opportunément de mentionner par contre...

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t7551p125-actualites-russie-brics-eurasie-imposture-mondialiste-pro-nouvel-ordre-mondial#92181

    La judéo-poutinerie est cul-et chemise avec les néo-conservateurs américains et les sionistes messianiques au niveau de l'Autorité contre-spirituelle (la nouvelle religion mondiale) qui les animent tous les deux, au delà des oppositions politiques et matérielles temporelles... cherchez l'erreur !

    La compréhension intégrale du complot mondialiste messianique ne peut être complète et claire que quand l'on intègre tous ses éléments-clés, tel un puzzle d'ensemble dont il ne faut négliger aucune pièce, sous peine de se faire piéger et mystifier ensuite par les apparences.

    A bon entendeur.

    Vidéo sauvegardée ici : #http://www.mediafire.com/file/bpft3wmh3y2lown/Le+rôle+du+Eretz+Israël+dans+le+plan+du+mondialisme+messianique.mp4/file
    Sauvegarde générale du sujet : #http://www.mediafire.com/folder/kz4bj9qt2phgg
    (Copier le lien sans le # avant de le coller dans la barre d'adresse de votre navigateur)


    Dernière édition par paralleye le 23/9/2020, 20:47, édité 5 fois (Raison : Ajout liens de sauvegarde par Bardamu)
    Alfred88_2
    Alfred88_2

    Nombre de messages : 22
    Date d'inscription : 16/05/2020

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  Alfred88_2 9/2/2021, 23:15

    Je ne sais pas si ce message est à la bonne place ici, mais les derniers éléments troublants pendant que je remuais la... le passé me semblent appropriés pour y avoir leur place.

    Je compte parler du Roi messie (le faux) cité dans les Protocoles des Sages de Sion comme prenant place à la tête d'un monde post chaotique qui rétablira l'ordre et la stabilité.

    Le jour où le roi d’Israël posera sur sa tête sacrée la couronne que lui offrira l’Europe entière, il deviendra le Patriarche du monde.

    Un chef doit surgir : il supprimera les gouvernements existants que faisait vivre une foule dont nous avons amené la démoralisation en la jetant dans les flammes de l’anarchie. Le chef en question commencera par éteindre ces flammes qui jaillissent sans cesse de tous côtés.

    Ce faux roi devrait être un descendant direct de la lignée de David, issu d'une famille royale, (le schéma se peaufine) comme nous le savons aussi. Selon les informations les plus fiables dans le domaine, nous savons que la famille d'Angleterre à la tête de l'Empire, serait en pôle position pour obtenir un tel titre. A noter également que les membres de la royauté anglaise restent purs et ne se mélangent pas. Quand bien même cela arrive, souvenez-vous Lady Diana. Observez avec quelle force le Prince Harry a été expulsé et déchû de ses titres militaires sous prétexte -non officiel- qu'il aurait épousé une femme avec des gênes ''impurs''

    Egalement, certains hauts initiés des cercles affirment que ce sera un individu issu de contrées européennes. Notez la tenue et le profil ''nordique'' en question.

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Mural1

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Dulceb11

    https://infos-israel.news/la-princesse-kate-est-juive/

    Comme l'article le résume, le sang juif se transmettant par la mère, les naissances survenues et à venir feraient des nouveaux nés des juifs à part entière. Plus intéressant encore, cela indiquerait, quand on sait que l'Empire d'Angleterre est le plus grand qui n'ait jamais existé et dont la véritable couronne qui orchestre en coulisse le triomphe du Prince de ce monde n'est autre que le bouclier rouge, que le futur roi du monde ferait partie des descendants du Prince William et de sa femme.

    C'est là que la coïncidence devient relativement étonnante et j'aimerais avoir quelques avis, réponses ou commentaires attestant de ce ''hasard'' ou d'une approbation.

    Il est mentionné dans les Ecrits Saints que le Messie devrait naître le 9 Av. (et par conséquent l'antechrist devrait l'être de même ?) Si l'on convertit le 9 av du calendrier hébreux en calendrier catholique, cela nous donnerait la date du 22 juillet. Sachant que le singe de Dieu se complait à calquer tout ce qui est divin pour son propre compte -essayez de calquer tous les mouvements de votre adversaire sur un jeu d'échec et voyez l'échec flagrant en un court laps de temps- on peut supposer que le faux Messie devrait naître à la même date.

    D'ailleurs, il nous est indiqué que Shabataï Tsvi, le faux-messie, serait né un 9 av... https://www.universalis.fr/encyclopedie/sabbatai-tsevi/1-sabbatai-tsevi-et-nathan-de-gaza/

    Après plusieurs recherches, il s'avère qu'un des enfants de la famille royale anglaise actuelle est bien né le 22 juillet 2013 (ou 9 av 5773) L'année 5773 étant pour le moins un élément kabbalistique non négligeable à ce stade-là de l'explication permet de resserrer l'étau. (1773, conférence des Rothschild à Francfort en vue de présenter le plan de domination mondiale en 25 étapes)

    Se pourrait-il que Georges Alexandre Louis puisse être le futur roi du monde ? A une semaine près sur l'année entière, le 9 av correspond bien à sa date de naissance.

    Je ne sais pas s'il faut y voir un signe qui nous mettrait sur la piste ? Suspect

    Il n'y a pas 36 familles royales, et encore moins de lignée Davidique récemment infiltrée en elle avec un enfant qui naît à la même date que le Messie, mieux encore, à l'orée de la Fin des Temps.

    S'il s'agit bien de lui, alors il ne nous resterait que peu de temps...

    J'ai toujours été également confus de voir le futur roi du monde représenté comme étant un enfant, tandis qu'il est décrit comme un tyran ou un sauveur idolâtré. Va-t-on nous le présenter enfant, afin qu'on le voit comme une mascotte, une idôle, un individu qu'on va apprendre à aimer (façon Grota Thunberg) ou tout simplement est-ce une métaphore ?

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 ?u=https%3A%2F%2Ftse1.mm.bing.net%2Fth%3Fid%3DOIP

    Je ne sais pas si la Greta a un réel impact, mais le fait de mettre ce genre de gamine en avant est peut-être une sorte de stratégie émotionnelle qu'ils referont pour d'autres causes, y compris pour leur roi ?
    Alfred88_2
    Alfred88_2

    Nombre de messages : 22
    Date d'inscription : 16/05/2020

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  Alfred88_2 10/5/2021, 21:15

    Je rajouterais à ce dernier post l'étrange coïncidence du vieux sadique et mari de la reine mort le 9 AVril 2021. Le grand-père meurt un 9 avril et le petit-fils né un 9 av 2013 sensé prendre la relève (?). Un petit clin d'oeil kabbaliste pour qui voit et veut voir le rapprochement. Le plus amusant c'est que lors de sa mort, les informations du moment ont annoncé que le Prince était controversé car impliqué dans des sacrifices rituels. Pas de quoi en tomber de sa chaise Razz
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 31/5/2021, 05:30

    L'Antéchrist partie 01

    Spoiler:


    Alfred88_2 a écrit:Je ne sais pas si ce message est à la bonne place ici, mais les derniers éléments troublants pendant que je remuais la... le passé me semblent appropriés pour y avoir leur place.

    Je compte parler du Roi messie (le faux) cité dans les Protocoles des Sages de Sion comme prenant place à la tête d'un monde post chaotique qui rétablira l'ordre et la stabilité.

    Le jour où le roi d’Israël posera sur sa tête sacrée la couronne que lui offrira l’Europe entière, il deviendra le Patriarche du monde.

    Un chef doit surgir : il supprimera les gouvernements existants que faisait vivre une foule dont nous avons amené la démoralisation en la jetant dans les flammes de l’anarchie. Le chef en question commencera par éteindre ces flammes qui jaillissent sans cesse de tous côtés.

    Ce faux roi devrait être un descendant direct de la lignée de David, issu d'une famille royale, (le schéma se peaufine) comme nous le savons aussi. Selon les informations les plus fiables dans le domaine, nous savons que la famille d'Angleterre à la tête de l'Empire, serait en pôle position pour obtenir un tel titre. A noter également que les membres de la royauté anglaise restent purs et ne se mélangent pas. Quand bien même cela arrive, souvenez-vous Lady Diana. Observez avec quelle force le Prince Harry a été expulsé et déchû de ses titres militaires sous prétexte -non officiel- qu'il aurait épousé une femme avec des gênes ''impurs''

    Egalement, certains hauts initiés des cercles affirment que ce sera un individu issu de contrées européennes. Notez la tenue et le profil ''nordique'' en question.

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Mural1

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Dulceb11

    https://infos-israel.news/la-princesse-kate-est-juive/

    Comme l'article le résume, le sang juif se transmettant par la mère, les naissances survenues et à venir feraient des nouveaux nés des juifs à part entière. Plus intéressant encore, cela indiquerait, quand on sait que l'Empire d'Angleterre est le plus grand qui n'ait jamais existé et dont la véritable couronne qui orchestre en coulisse le triomphe du Prince de ce monde n'est autre que le bouclier rouge, que le futur roi du monde ferait partie des descendants du Prince William et de sa femme.

    C'est là que la coïncidence devient relativement étonnante et j'aimerais avoir quelques avis, réponses ou commentaires attestant de ce ''hasard'' ou d'une approbation.

    Il est mentionné dans les Ecrits Saints que le Messie devrait naître le 9 Av. (et par conséquent l'antechrist devrait l'être de même ?) Si l'on convertit le 9 av du calendrier hébreux en calendrier catholique, cela nous donnerait la date du 22 juillet. Sachant que le singe de Dieu se complait à calquer tout ce qui est divin pour son propre compte -essayez de calquer tous les mouvements de votre adversaire sur un jeu d'échec et voyez l'échec flagrant en un court laps de temps- on peut supposer que le faux Messie devrait naître à la même date.

    D'ailleurs, il nous est indiqué que Shabataï Tsvi, le faux-messie, serait né un 9 av... https://www.universalis.fr/encyclopedie/sabbatai-tsevi/1-sabbatai-tsevi-et-nathan-de-gaza/

    Après plusieurs recherches, il s'avère qu'un des enfants de la famille royale anglaise actuelle est bien né le 22 juillet 2013 (ou 9 av 5773) L'année 5773 étant pour le moins un élément kabbalistique non négligeable à ce stade-là de l'explication permet de resserrer l'étau. (1773, conférence des Rothschild à Francfort en vue de présenter le plan de domination mondiale en 25 étapes)

    Se pourrait-il que Georges Alexandre Louis puisse être le futur roi du monde ? A une semaine près sur l'année entière, le 9 av correspond bien à sa date de naissance.

    Je ne sais pas s'il faut y voir un signe qui nous mettrait sur la piste ? Suspect

    Il n'y a pas 36 familles royales, et encore moins de lignée Davidique récemment infiltrée en elle avec un enfant qui naît à la même date que le Messie, mieux encore, à l'orée de la Fin des Temps.

    S'il s'agit bien de lui, alors il ne nous resterait que peu de temps...

    J'ai toujours été également confus de voir le futur roi du monde représenté comme étant un enfant, tandis qu'il est décrit comme un tyran ou un sauveur idolâtré. Va-t-on nous le présenter enfant, afin qu'on le voit comme une mascotte, une idôle, un individu qu'on va apprendre à aimer (façon Grota Thunberg) ou tout simplement est-ce une métaphore ?

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 ?u=https%3A%2F%2Ftse1.mm.bing.net%2Fth%3Fid%3DOIP

    Je ne sais pas si la Greta a un réel impact, mais le fait de mettre ce genre de gamine en avant est peut-être une sorte de stratégie émotionnelle qu'ils referont pour d'autres causes, y compris pour leur roi ?

    Alfred 88 a écrit:Je rajouterais à ce dernier post l'étrange coïncidence du vieux sadique et mari de la reine mort le 9 AVril 2021. Le grand-père meurt un 9 avril et le petit-fils né un 9 av 2013 sensé prendre la relève (?). Un petit clin d'oeil kabbaliste pour qui voit et veut voir le rapprochement. Le plus amusant c'est que lors de sa mort, les informations du moment ont annoncé que le Prince était controversé car impliqué dans des sacrifices rituels. Pas de quoi en tomber de sa chaise Razz


    En effet c'est signé occultement entre les lignes (tel ceci, que j'invite tout le monde à lire avec attention : Nouvel Ordre mondial judéo-messianique, rituel occulte sacrificiel, satanisme et Jahvisme - Les preuves terriblement accablantes... https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8662-nouvel-ordre-mondial-judeo-messianique-rituel-occulte-sacrificiel-satanisme-et-jahvisme-les-preuves-terriblement-accablantes#92477 ) merci Alfred d'avoir fait l'effort d'exposer tes découvertes. Smile

    Je prendrais la peine de les analyser plus avant bientôt au niveau des détails et des connexions/extensions subtiles que tu mentionnes, et j'y reviendrais si nécessaire.

    Quand à la place de ton intervention, on peut la laisser dans ce topic sans problème car elle n'est pas hors-sujet sur le fond, donc aucun soucis.

    Une petite chose que j'aimerais mentionner et qui me fait tilt en te lisant :

    J'ai toujours été également confus de voir le futur roi du monde représenté comme étant un enfant, tandis qu'il est décrit comme un tyran ou un sauveur idolâtré. Va-t-on nous le présenter enfant, afin qu'on le voit comme une mascotte, une idôle, un individu qu'on va apprendre à aimer (façon Grota Thunberg) ou tout simplement est-ce une métaphore ?

    Cela est en lien direct je pense, avec ce que, dans les cercles messianiques avancées de la Kabbale lourianique lié à la Haute-Maçonnerie occultiste, se nomme l'enfantement de l'Eon d'Horus https://novusordoseclorum.1fr1.net/t5528p25-le-satanisme#79932 

    Ou la naissance de "l'enfant mort-né".

    Il est aussi l'enfant du "Dieu-Soleil", celui de la fausse lumière luciférienne de cette contre-élite kabbalistique (l'astre noir qui brille sur la fresque initiatique n'est pas innocent le moins du monde, même s'il s'explique de diverses manières ici, à cause du langage du crépuscule)

    Pour l'Eon d'Horus, j'invite fortement à lire cet ouvrage-clé pour en saisir la notion centrale et les nombreuses connexions occultes :

    paralleye a écrit:DU SANG SUR L'AUTEL, Histoire secrète de la société occulte la plus dangereuse du monde

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 G2-81610

    Qu’y a-t-il au-delà de la franc-maçonnerie ? Telle est la question sur laquelle les investigateurs se penchent depuis des décennies, et Craig Heimbichner y apporte des réponses passionnantes avec ses profonds coups de sonde dans les arcanes de l’Ordo Templi Orientis (Ordre du Temple de l’Est) ou O.T.O., la plus haute société secrète vers laquelle l’élite des francs-maçons migre tôt ou tard dans le cadre d’un processus de succession occulte. 
    Heimbichner braque le projecteur non seulement sur une société secrète puissante et largement méconnue jusqu’alors, mais avant tout sur le processus de commandement qui la guide. Du Sang sur l’Autel dévoile le mécanisme thélémique interne qui se cache derrière la façade d’une telle organisation ; cet ouvrage est donc recommandé à quiconque étudie sérieusement la manière exacte dont les élites clandestines accèdent et se maintiennent au pouvoir.

    http://www.saint-remi.fr/medias/extraits/du_sang_sur_l_autel_extrait.pdf

    http://www.saint-remi.fr/details-catalogues.php?id=%201239

    PS : L'un des livres les plus importants pour comprendre le rôle crucial et intime qui lie le Judaïsme ultra-orthodoxe et le Satanisme pur,dans leur but ultime de domination mondiale et d'asservissement de l'humanité à Satan.

    Vous trouverez de très larges et de très révélateurs extraits de ce grand livre d'exception ici :

    chapitre II "La fraternité du sang opérant sous le signe de Baphomet"
    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t7927p45-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution#89041
    Chapitre VII "La filière Judaïque" https://novusordoseclorum.1fr1.net/t7927p45-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution#89043
    Chapitre IX "Politique et pédophilie" https://novusordoseclorum.1fr1.net/t7927p45-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution#89009

    chapitre X intitulé "Flûte de Pan pour un éon mort-né" https://novusordoseclorum.1fr1.net/t7927p45-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution#89010

    Concernant ce messianisme apostat de la Kabbale et son lien direct avec l'occultisme dégénéré de l'ancienne Egypte, rappelez-vous d'ailleurs que le faux-messie Sabbataï Tsevi https://novusordoseclorum.1fr1.net/t7927-le-credo-sabbataiste-frankistedoctrine-infernale-de-la-synagogue-de-satan-pour-la-revolution était nommé le "Messie pharaonique"... inutile aussi de rappeler aussi la connexion des Lévites (les corrupteurs du Mosaïsme originel), les anciens prêtres d' Israël ("Israël" = "en lutte contre Dieu" http://www.rabbin-daniel-farhi.com/israel-lutteur-devant-dieu-contre-dieu-pour-dieu-parasha-vayishlah-genese-324-a-3643/1652  ), avec les cultes à mystères égyptiens déviés, dont les pratiques de manipulations occultes et égrégoriques se connectent d'ailleurs très intimement au Jahvisme, la doctrine-parasite né de ces scribes-homicides qui supplanta le Mosaïsme en son nom (et ce n'est pas pour rien d'ailleurs que l'on retrouve l'importance centrale de l'entité maudite "Jé-hovah" dans l'ésotérisme gnostique dégénéré de type maçonnique et kabbaliste en Occident depuis des siècles... des liens "de causes à effets" absolument essentiels, dont vous constaterez les preuves patentes plus haut dans ce topic).

    Le "Roi-Messie" qu'attendent ces gens-là, est donc très fortement lié à la Kabbale, mais aussi à la Franc-Maçonnerie égyptienne, autrement dit aux cultes à mystères (pédo-criminels) de leur "Gnose transhistorique" dont il est question dans cet ouvrage-clé :

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8447-sortie-du-livre-mk-abus-rituels-et-controle-mental-alexandre-lebreton

    Les Lévites, puis les Pharisiens et donc les Kabbalistes d'aujourd'hui, en étant parmi les "filiateurs" les plus importants et virulents...

    Il (leur "Roi-Messie") devra effectivement être porteur d'un "sang particulier", du même genre que celui qui coulent dans les veines des comploteurs à double-niveau ayant rédigé les Protocoles. (que vous pourrez lire ici d'ailleurs : https://novusordoseclorum.1fr1.net/t527p50-les-protocoles-des-sages-de-sion?highlight=protocoles )

    J'invite ceux qui veulent approfondir ce sujet (celui de l'importance du "sang" pour cette contre-élite luciférienne) à lire cet ouvrage :

    http://www.alexandrededanann.net/memoire_fr.htm

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Mzomoi10

    Alexandre de 
    Dánann
    [size=48]Mémoire du Sang[/size]
    “Contre-initiation”, culte des ancêtres, sang, os, cendres, palingénésie
    1990, pp. 180, ill.
     
    Après avoir laissé entrevoir les origines bibliques de la “contre-initiation” dans l’union des humains avec les anges déchus, l’auteur de cet essai veut en considérer les conséquences, même lointaines : d’une part, la naissance de lignages “spéciaux” dont le sang en garda longtemps la mémoire à l’aide de cultes tels que celui des ancêtres ; d’autre part, la transmission, par les anges rebelles, de certaines connaissances concernant le sang, au sens le plus large du mot.
    Ces lignages, qui refusèrent toujours le sens de la Rédemption et la doctrine du Christ, seraient ainsi les moyens d’opérer de la “contre-initiation”  tout au long de l’histoire.
    Cependant au cours des siècles, la “mémoire du sang” en s’affaiblissant et en se brouillant, ces lignages brisèrent leur cadre pour proposer leurs connaissances visant à “déifier lucifériquement l’homme” à d’autres initiables. Il s’agissait alors de les intégrer, par des méthodes telles que le pacte de sang, certaines “palingénésies” réalisées à partir des os et des cendres, l’emploi de la semence humaine, le “mariage” avec les esprits élémentaires, etc.
    Soulignons que cet essai s’appuie sur une documentation provenant de sources pour la plupart rares ou inédites

    Ouvrage essentiel mais dangereux à aborder pour ceux et celles qui ne sont pas au fait de certains "dessous" occultes, et donc à ne pas mettre entre toutes les mains, car il peut déstabiliser les esprits fragiles et influençables : soyez donc bien formés avant de vous lancer dans ce genre de lectures "approfondies", c'est un conseil.

    Vous comprendrez néanmoins mieux avec ce genre de livre pourquoi ces familles (telles les Rothschild ou les sabbataïstes "purs" de la famille royale dite "anglaise"...) ne se marient qu'entre eux.

    Pour en revenir au lien liant de manière indissociable le Judaïsme messianique kabbaliste à la Franc-Maçonnerie égyptienne et à ses pratiques, mentionnons aussi que le symbolisme occulte de la fresque initiatique que tu rappelles Alfred, représente d'ailleurs une pyramide égyptienne en lien avec "l'enfant roi" qui singera le Messie.

    Je pense (mais ici plus par intuition qu'autre chose) que cet imposteur satanique que l'élite de la Kabbale va s'arranger pour faire apparaître et ensuite déguiser en sauveur le moment venu (sans doute après les évènements apocalyptiques planifiés du genre de ceux encodés dans les The Economist des barons rouges... rappel-toi Alfred Wink), ne sera pas forcément le descendant d'une des lignées visibles du Pouvoir... simple intuition ici, je peux me tromper.

    Il peut très bien aussi être le descendant d'un lignage occulte caché du public, et "qu'ILS" révéleront.

    Car s'il doit singer proprement le Messie, il devra se faire passer pour un homme humble aux yeux des gogos, au moins le temps d'enfoncer la pilule kabbaliste dans le ******* des esclaves.

    Difficile acte à entreprendre, s'il vient d'une famille publique de milliardaires comme les Windsor sabbataïstes... notons quand même qu'il peut être un rejeton caché (secret) de l'une de celle-ci, dans la logique que j'explique.

    Quoi qu'il arrive ce sera (pardonnez le mot) une enculerie notoire, ça c'est la seule chose dont on est sûr. Razz

    PS / en parlant d'enc... notoire, j'invite les gens à regarder cette vidéo, qui tombe fort à propos pour ce message.

    Il s'agit d'une analyse de déclarations notoirement hypocrites faites le haut initié juif du B'nai B'rith Jacques Attali (haute maçonnerie exclusivement juive, mais où est passé l'égalité laïcarde si chère à la république bananière de Satan ?) Jacques Attali :

    Attali comme les paysans

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Attali10


    Vidéo personna non grata sur Youtube, que vous pourrez visionner et télécharger à ce lien : https://vimeo.com/551713164 (edit/ encore censurée... nouveau lien ici : https://www.mediafire.com/file/n4u3o5hr02ejq80/Attali_comme_les_paysans.mp4.mp4/file )

    On constatera d'ailleurs la mise en scène "apocalyptique" du contexte qui ne laisse rien au hasard... le lavage de cerveau occulte et l'hypnose de masse est à l'oeuvre dans cette pièce de théâtre médiatique.

    Le passage au scanner de la dialectique monstrueusement hypocrite de notre sbire Jacques Attila au service de la lignée Judéo-messianique Rothschild (et accessoirement éminence grise derrière le pantin désarticulé Macron qui exécute l'agenda Covid actuel https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8628p100-les-etranges-coincidences-du-coronavirus-un-arme-qui-tombe-a-pic-dans-l-agenda-mondialiste-hasard-ou-calendrier-occulte#92474 / https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8498-emmanuel-macron-la-marionnette-rothschild alias le Dibbuk" "https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8628p50-les-etranges-coincidences-du-coronavirus-un-arme-qui-tombe-a-pic-dans-l-agenda-mondialiste-hasard-ou-calendrier-occulte#92285 ) est fortement révélatrice des inversions hallucinantes et de la propension pathologique de ces gens-là à mentir sans aucun scrupule et sans aucune limite.

    Cette vidéo est aussi un exposé fort révélateur qui montre par quel processus de corruption les Lévites décrivent, dans leur Tanakh falsifié, à l'aide de leur personnage crapuleux Joseph (fils de Jacob, aussi appelé Israël...), la prise de contrôle d'un pays tout entier par le processus de la confiscation des biens à l'aide des impôts (ensuite vient la destruction du pays dans leur récit truqué...), pour ensuite se faire passer pour le sauveur aux yeux du peuple, en temps de misère et de famine.

    Une période qui rappelle bien la nôtre et les exactions de nos talmudo-kabbalistes modernes.

    Notons que la canaille "Joseph" du Tanakh est sans aucun doute l'anti-héros d'un montage fictif sorti tout droit de l'imagination fiévreuse et rusé des Lévites :

    L'historicité de Joseph reste inaccessible, aucune source égyptienne ne mentionnant ce personnage, si bien que les chercheurs voient dans cette narration un ancien mythe historicisé pour la circonstance ou un récit rétrospectif local transformé en saga nationale1.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_(fils_de_Jacob)

    Il faut comprendre ceci d'essentiel derrière la métaphore : cette histoire "mythologique" des Lévites, écrite par des juifs pour des juifs à la racine (et devant donc être interprété par eux comme il se doit...), est un enseignement "scientifique" qui permet de démontrer par quel processus subtil (lié à la rapine, au vol et à l'usure, ainsi qu'en se mettant dans les bonnes grâces d'un pouvoir véreux que l'on tient par ces "conseils"...) on peut se rendre maître d'un pays et de son peuple... qui finiront en esclaves complets d'Israël !!!

    Le tout avec le tampon "parole de Dieu" (sic !!!)

    Concernant les "faux-juifs" dont parle l'auteur de cette vidéo (faisant de manière détournée une allusion aux Khazars), je renvoi à ce lien essentiel pour ne pas tomber dans cet attrape-nigaud qui a fait long feu :

    Juifs ou Khazars ? Ou le camouflage messianique.


    Dernière édition par paralleye le 3/8/2021, 02:54, édité 2 fois (Raison : Correction orthographique + mise à jour de liens censurés)
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 31/5/2021, 11:31

    L'Antéchrist partie 02

    En complément direct de la partie 01, mentionnons également ceci d'important sur l'Antéchrist :

    selon la tradition Catholique et ses prophéties (entre autre la fameuse prophétie de Notre Dame de La Salette), à la fin des temps l'église sera complètement éclipsée et le monde entier sera plongée dans la consternation.

    Il est également dit dans cette fameuse prophétie que "Rome perdra la Foi et deviendra le siège de l'Antéchrist".

    Selon ce que l'on sait également du lignage de l'Antéchrist de diverses sources et prophéties chrétiennes (cf. à ce sujet, une synthèse dans l'ouvrage "L'Antéchrist et les Juifs" de Franz Spirago, qui y consacre tout un chapitre), il naîtra d'une juive complètement viciée jusqu'à la moelle se faisant passer pour une vierge et impliquée dans la magie, et cette naissance sera la résultante de la fornication de cette fausse-vierge tombée sous l'influence du démon avec un homme maudit, certains parlant d'un "berger", d'autre que la résultante de ses fornications sera la conséquence de son commerce avec le Diable lui-même (mais je pense que l'allusion doit ici être comprise de nature métaphorique).

    J'ai aussi entendu dans mes recherches venant d'autres sources par le passé, des allusions au fait que ce serait un prêtre défroqué, si tel était le cas je pense surtout et très nettement à un marrane.

    L'Antéchrist sera quoi qu'il arrive un prédicateur, cela toutes les visions et prophéties le confirment.

    De par son origine qui constituera littéralement, métaphysiquement et symboliquement une inversion blasphématoire de l'Immaculée Conception, il portera donc en lui, une marque qui constituera proprement un signe spirituel manifestant la parodie satanique de son caractère "sacerdotal" (mais les âmes seront tellement aveuglées et égarées qu'elles ne le verront pas, d'autant moins qu'il sera porteur d'un charisme séducteur, fruit de sa possession qui lui confèrera un "charme démoniaque").

    Le Vénérable Holzhauser prétend qu'il sera de la ligné de Dan (ce qui, si tel était le cas, fait effectivement le lien direct avec la noblesse Illuminati de cette contre-élite sabbataïste).

    La tradition islamique, qui avertit aussi à son sujet et rejoint sur plusieurs points les prophéties chrétiennes (il est nommé Dajjal par cette tradition pour info), nous prétend également qu'il sera "borgne".

    Concernant la période où il se manifestera, qui est celle de l'éclipse totale de l'église, j'invite tout particulièrement à lire ce livre pour comprendre le travail de fond de l'Illuminisme et de la Kabbale qui en a été le fer de lance et qui va le permettre.

    LE RÉSEAU RAMPOLLA & L'ÉCLIPSE DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Le-res10

    https://saint-remi.fr/fr/judaisme-franc-maconnerie/1654-le-reseau-rampolla-l-eclipse-de-l-eglise-catholique-9782816204933.html

    On notera d'ailleurs encore une fois la place centrale de l'OTO (Ordo Templi Orientis) dans ce processus de subversion clé.

    Faut bien comprendre ce qu'est l'OTO, c'est une branche connexe de la Haute-Maçonnerie luciférienne, parallèle et complémentaire à la Golden Dawn ("Aube hermétique de l'Aube Dorée"), une société secrète judéo-maçonnique de la contre-élite occidentale notoirement pédocriminelle.

    Le célèbre mage satanique Aleister Crowley (entre autres agent secret de la Couronne britannique et pédocriminel occulte) est passé de la Golden Dawn à l'OTO.

    Ce qu'il dit de son ascension dans l'OTO est d'ailleurs digne d'intérêt, et ce passage peu connu mérite d'être retenu et médité :

    Crowley est arrivé à la tête de l'O.T.O. par cooptation au sein de la Franc-Maçonnerie. Selon ses propres dires « Bien que j'eusse été admis dès 1900 au trente-troisième et dernier degré de la franc-maçonnerie [de rite écossais ancien et accepté], ce n'est qu'à l'été 1912 que se confirmèrent mes soupçons. Je veux parler de ma conviction que derrière les frivolités et la convivialité de notre plus grande institution (la franc-maçonnerie) se cache en vérité un secret. A l'époque dont je parle, un homme est venu à moi. C'était l'un des mystérieux maîtres de la franc-maçonnerie ésotérique, ces gens qui sont les yeux et le cerveau, mais qui restent inconnus, souvent même des chefs officiels de l'obédience [...] Cet homme, qui observait ma carrière occulte depuis plusieurs années, m'avait alors jugé digne de prendre part aux Mystères Supérieurs »

    L'homme qui contacta Crowley était le « frère Merlin » (alias Théodore Reuss) qui devait ensuite lui confier la direction de l'O.T.O.

    Du Sang sur l'autel pages 62-63

    Toujours selon Craig Heimbichner, l'OTO (qui est encore plus kabbalistique que la notoirement luciférienne et pédocriminelle Golden Dawn) est - au niveau de son cercle intérieur - une secte luciférienne kabbalistique d'élite liée de très près à la société secrète, elle-même intégralement kabbalistique et luciférienne, du Palladium.

    Cela est donc à mettre en lien direct avec cette fameuse lettre de Pike à Mazzini sur les trois Guerres Mondiales et la "manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer", en phase ultime du "plan" :

    Mise au point, développements et questionnements sur le Plan des Trois Guerres Mondiales et le Plan des chefs secrets (en 5 parties) :

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t3773p105-albert-pike-et-le-plan-luciferien-de-gouvernement-mondial#87021

    C'est ces gars-là, les hauts-initiés de la Maçonnerie kabbalistique de l'OTO (d'ailleurs intimement lié aux B'Nai B'rith), qui mélange magie juive, maçonnerie égyptienne et pédocriminalité occulte, connectant Judaïsme messianique et Maçonnerie ecclésiastique, le tout lié à la démonologie et au "côté obscur de l'Eden" (cf. à ce sujet ce message-clé https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8327-complot-mondialiste-kabbale-maconnerie-satanisme-et-occultisme-les-ovni-identifies-les-extraterrestres-dans-le-mystere-d-iniquite#89191 ) qui sont très lourdement impliqués dans l'avènement de l'Eon d'Horus (qui manifeste en fait la fin et l'extinction de l'ère chrétienne), qui couronnera "l'enfant roi" dont il est question plus haut, et qui sont derrière l'avènement de l'éclipse (partielle puis totale) de l'église.

    Deux choses très, très intimement liées entre elles, au niveau de la période qui va manifester pour de bon l'Antéchrist.

    On notera à ce sujet le très révélateur passage de Crowley au rabbin Blau, citée page 175 de l'ouvrage "Du Sang sur l'Autel", qui en dit long sur la trame de l'intrigue messianique mise en place patiemment par le complot mondialiste :

    Que se lève l'Antéchrist, qu'Il annonce à Israël l'intégrité de cette nation. Qu'Il éclaircisse le passé, purgé de tout jargon tribal : qu'Il montre de quelle manière inexorable les différents évènements se sont succédés.

    Cette notion d'éclipse de l'église lié à l'OTO renvoi d'ailleurs curieusement au symbole de "l'astre noir" de la fresque initiatique citée par Alfred :

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Mural1


    Si l'Antéchrist est bien le faux-Messie né d'une juive corrompue qui va se révéler et tromper la Terre entière à la fin de l'ère chrétienne, manifestant l'avènement de l'Eon d'Horus si chère à cette Maçonnerie égyptienne kabbalistique complètement dégénérée, il sera donc effectivement accompagnée d'une marque spirituelle symbolisant son caractère "messianique" constituant son imposture sacerdotale "inversée" : le "fils de l'éclipse".

    Tel est bien tout ce que l'on voit sur cette fresque initiatique du mondialisme-messianique.

    On notera d'ailleurs qu'il est vêtu de noir (comme l'astre qui le symbolise, celui qui piège les gens dans la matrice kabbaliste qui enferme et contrôle les masses subjuguées... avec en arrière-plan la pyramide maçonnique), et que son vêtement ressemble étrangement à une soutane.

    Le "prédicateur de perdition".

    On notera de même, la coupure graphique au niveau des deux yeux, comme si cette fresque voulait suggérer qu'il était borgne, ce qui manifeste aussi son "double visage" : un côté extérieur séducteur et trompeur, un côté intérieur démoniaque.

    Typique de "l'esprit-double" si chère à cette contre-élite maçonnique occulte :

    https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8557-franc-maconnerie-et-schizophrenie-dr-jekyll-mr-hyde-comprendre-les-arcanes-du-pouvoir#92261


    Et bien évidemment il y a le damier maçonnique manifestant cette dualité occulte qui vient encore confirmer cette grille de lecture.

    Coïncidences ou quelque chose de plus ?

    Tout dépendra de votre degré d'éveil...


    Dernière édition par paralleye le 29/6/2021, 00:28, édité 2 fois (Raison : Correction orthographique)
    Alfred88_2
    Alfred88_2

    Nombre de messages : 22
    Date d'inscription : 16/05/2020

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  Alfred88_2 28/6/2021, 23:03

    paralleye a écrit:Plus malsain et dégénéré encore que la théorie new-age reptilienne (dont nous savons fort bien qui en sont les inspirateurs occultes), j'ai nommé...

    Selon le rabbin Dynovisz, des faux humains seraient parmi nous








    Dans cette vidéo, le rabbin Dynovisz affirme que ceux n’étant pas, comme lui, de la lignée d’Adam, ne sont pas des humains ni vraiment des animaux. Qui sont ces non-adamiques alors ? Des « créatures intermédiaires » qui seraient majoritaires sur terre, à en croire le détraqué Rav Dynovisz. Dans ses élucubrations, ce rabbin nous dit que les non-descendants d’Adam seraient dans la débauche, les auteurs de tant d’atrocités et de péchés graves.

    Les passages suivants sont particulièrement révélateurs de son esprit démoniaque :


    « Il y a malheureusement des centaines de millions de créatures dans ce monde qui ne sont pas humaines. (…) Tu tires la chasse et c’est tout. C’est comme un déchet. (…) Ce n’est pas un problème moral. C’est de la crotte, ça pue, tu dégages. (…) Il n’y a pas de jugement. Le fait de le juger, de lui donner un avocat, de lui permettre de s’exprimer, c’est l’erreur fondamentale de l’humanité qui croit qu’elle a affaire à des humains. C’est une crotte, tu prends un balai, tu nettoies et tu passes au suivant. (…) Vous savez pourquoi l’homme est tellement tombé, parce qu’à force de croire que tous ces déchets sont des humains, l’homme a fini par perdre confiance en sa propre grandeur, en sa propre dignité. (…) D’après le Zohar, la racine première de tout ce qui n’est pas humain, c’est en vérité Amalek et les goïm. (…) Comment a été construit le corps du premier Amalek ? Un inceste et un adultère. (…) La plupart des plus grands tyrans de l’histoire étaient tous des enfants issus de mélange, d’une union sexuelle absolument inimaginable. »

    L’infâme Rav Dynovisz finit par en vouloir au Créateur de ce monde d’avoir créé ces créatures.
    Pour rappel, selon le Talmud, seuls les juifs sont des humains.

    https://lacontrerevolution.wordpress.com/2018/05/14/rav-dynovisz-des-faux-humains-sont-parmi-nous/

    Merci monsieur Rav Dinovisz pour votre cours de sagesse talmudique, qui nous en confirme encore une fois la véritable nature...Saoul

    Je vais en rajouter une tartine je me sens d'humeur.   Regles  Ames sensibles s'abstenir.

    Ce même rabbin, en 2015, a comparé Dieudonné à un singe. (pas de procès, contrairement à la nunuche du fn qui a pris 9 mois fermes pour avoir comparé Taubira à une guenon - il faut dire que c'était quand même bien fait -) Quoi qu'on en pense, quand on se proclame homme de sainte parole, ce n'est pas le genre de paroles à sortir.

    Ce même rabbin maudit, insulte et diabolise le National-Socialisme, et qui pourtant ne cite pas le Communisme et leurs leaders juifs tyranniques et meurtriers. Quelle est la différence entre les deux ? L'un a oeuvré pour son peuple en chassant la tyrannie juive du pays, l'autre a oeuvré pour les intérêts juifs en écrasant les Russes et en les humiliant. Quelle drôle de coincidence que le Communisme ne soit mentionné dans aucune de ses vidéos... Le juif Dynovisz s'en prend de façon virulente au Führer, insulté, méprisé et calomnié, (il faut pourtant le reconnaitre les Allemands n'y sont pas allés de main morte, malgré cela, que leur doit-on ? Congés payés, sécurité de l'emploi, comité d'entreprise avec les sorties et les spectacles organisés pour les travailleurs, la retraite pour tous... je passe les détails, ce n'est pas le sujet, mais regardez le programme du Parti NSDAP pour constater que tout ce qui figurait dès 1929 à l'intérieur nous a été gracieusement offert en 1945. Du moins les miettes de ce qui fut.)

    Le juif Dynovizc maudit et humilie un mouvement qui, étant loin d'être parfait, a apporté la sécurité à des millions de personnes et restructuré une Allemagne détruite et trainée dans la boue sous prétexte qu'il s'en est pris aux juifs (comprendre par là ses bourreaux, ce qui, pour un juif, est inacceptable) Belle inversion accusatoire. On vous enchaine et quand vous vous libérez de notre emprise, vous nous écrasez et on va pleurer partout.

    Les représailles allemandes ne sont qu'un juste retour de bâton face à tant d'injustice et un tel comportement. Comme disait Adolf, nous allons appliquer leur loi Oeil pour oeil, dent pour dent. (même si je ne suis pas partant pour ce genre de procédés, ceci ne pouvant que conduire à des extrêmes et des abus - des méthodes plus expéditives façon Staline auraient été plus appropriées, mais merci quand même pour l'effort même s'il faudra en payer le prix jusqu'à la fin des temps-)

    Des représailles allemandes qui ne sont qu'un 6 millionième de ce que les juifs ont pu faire subir rien qu'aux Allemands en particulier.

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Landser2

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Zawierciebeardshaving
    (sympa celle-là, je vais la garder)

    Staline, Lenine ??? Il ne semble pas connaitre, pourtant ils ont fait bien pire que couper des barbes de rabbin...

    Ce même rabbin nous explique qu'en réalité ce ne sont pas 6 millions de juifs qui ont été tués, mais 9 millions... ?! Approuvez bande de sales goys ou vous serez décapités avec le bouc qu'on offre régulièrement en sacrifice pour calmer le démon !

    Ce même rabbin qui précise que le Zohar est un livre magnifique qui a deux mille ans d'âge et a été écrit sous l'Empire Romain. J'aimerais bien savoir par quel miracle est-il possible que le Prophète Mahomet y soit mentionné dans la mesure ou ce dernier est apparu au septième siècle ?! Je vais préciser ces sombres paroles ''Jesus et le Prophète ne sont rien d'autres que de la fiente de chien. Chaque vendredi le corps de Jesus est reconstitué pour être jeté dans du sperme bouilli et renvoyé ensuite en enfer." Voici ce qu'est le Zohar, Livre de Splendeur, de son vrai titre, et vénéré par ce barbu dégénéré. Notez bien qu'il est difficile d'être aussi mauvais et malsain pour imaginer faire bouillir quelqu'un dans du sperme. (ça relève de l'aliénation mentale)

    Dans une de ses vidéos, nous l'entendons parler d'une ''saleté de chien'' qui aboie pour l'empêcher de parler et répandre la vérité. Je pense que ce chien en sait bien plus que nous sur cet individu.

    Bien entendu, nous avons droit au discours lénifiant tendance fraternité entre les peuples avec ''mes amis africains'', mes amis du monde, nous sommes tous frères... mais malgré tout, L'homme, le vrai, Adam, sera seul triomphant et les hommes comme Dieudonné descendent réellement du singe...

    Regardez bien ce juif jubiler lorsqu'il explique que l'Islam et l'Occident vont s'entretuer. Notez bien pourquoi les Allemands ont eu à coeur de les ridiculiser et les humilier.

    Ce juif se tire une balle dans le pied ouvertement en faisant tantôt une vidéo prônant l'amitié entre les peuples, et tantôt en rabaissant au rang de sous-merde les goys.

    Citation d'Adolf (encore une) Il n'y a pas plus stupide que les juifs. Là aussi on lui donnera raison. Daccord

    Je précise également que je ne fais aucunement l'apologie du National-Socialisme, mais que je reconnais simplement les mérites des grands hommes qui en ont fait partie tel que Joseph Goebbels, paix à son âme, qui semblait en savoir long sur la kabbale et la fin des temps (et tous les autres) et qui a contribué à m'éclairer sur bon nombre de sujets et de zones obscures à travers l'histoire. Il y a du bon en chacun de nous (enfin je me comprends) et quoi qu'on puisse penser de certains, le bien nait malgré tout du mal.

    A méditer.

    Bonne journée à tous.

    Et au passage j'ai beaucoup apprécié la qualité de la réponse à mon message concernant la venue du faux messie. Comme d'habitude, d'ailleurs.
    paralleye
    paralleye
    Admin

    Nombre de messages : 3064
    Date d'inscription : 04/06/2009

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  paralleye 13/7/2021, 10:35

    TV : les journalistes-procureurs exigent qu’un général leur réponde sur un sujet tabou et jouent les horrifiés quand il finit par répondre

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Contre11


    Le général Delawarde, l’un des signataires de la fameuse « tribune des généraux », était invité dans l’émission « Morandini Live ».

    Il est pris à partie par un certain Claude Posternak, « historien », « économiste », « publicitaire » (oui, tout ça et sûrement d’autres titres encore!), et surtout militant communautariste juif (comme le montre son compte twitter, obsessionnel), qui semble atteint de frénésie, sinon d’hystérie.

    Celui-ci exige – avec le renfort des autres intervenants – que l’invité dise qui est, selon lui, « derrière la meute médiatique ». Bref, qui dominerait les médias.
    Ces gens intiment à leur invité l’ordre de répondre.
    Et, une fois qu’ils ont la réponse, la réponse qu’ils espéraient (le général dit sobrement « la communauté que vous connaissez bien »), c’est la crise de nerfs sur le plateau.
    L’animateur interrompt brutalement l’entretien.
    Ce général a répondu avec franchise, et courage (ou naïveté, ou inconscience, c’est selon). Comme le font les gens normaux, entre eux, au bistrot ou ailleurs.
    Mais dans les médias, c’est autre chose.
    On notera la perfidie, la méchanceté, l’hypocrisie de ces intervieweurs-procureurs.
    Bon courage à ce général, qui va avoir des soucis, au « pays des droits de l’homme » et de « la liberté d’expression » (humour).
    Quant à la question posée, nous nous garderons de répondre nous-même.
    Personne ne domine rien, dans aucun domaine. Voilà.
    Ah, si, les salauds de Blancs.

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Contre12

    La rage incarnée : « Qui ? » « Qui !? »

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 1624018987853

    Source : http://www.contre-info.com/tv-les-journalistes-procureurs-exigent-quun-general-leur-reponde-sur-un-sujet-tabou-et-jouent-les-horrifies-quand-il-finit-par-repondre?fbclid=IwAR2qPEoSDBCcQipSewBle6QtIRquVGMa9x7B8TqQR2Wu6q6QR20H9XJZye0

    Spoiler:
    [ps parallaye - vidéo difficilement insérable en lecture directe sur le forum de par son format, veuillez cliquer sur le lien-source de l'article ci-dessus pour la visionnez]

    On constate que même parmi les signataires de la tribune des généraux (qui est pourtant par derrière, une tentative de manipulation de l'armée française par la faction sioniste à Zemmour) se trouve des militaires qui sont de braves hommes, encore debout et lucides...

    Il serait bon que ces hommes honorables, fassent sentir leurs poids dans l'armée...

    Mis à part cette petite réflexion de bon sens :

    français, commencez vous enfin à comprendre qui est votre véritable ennemi, et à quel point la vérole et l'hypocrisie est monstrueuse et épouvantable dans les médias du système ??? (médias, qui, par ce moyen, vous manipulent et vous contrôlent mentalement)

    Voyez-vous à quel point l'infâme Morandini (dont le vice transpire par tous les pores de sa peau véreuse et ensorcelée) est rampant, dégoulinant de vice, répugnant et malhonnête, et avec quelle effronterie, quelle hypocrisie révélatrice lui et ses complices coupent court à toute réflexion de cet honnête général ???

    Rappelez-vous de cette parole de bon sens : 

    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.

    Pour savoir qui vous dirige vraiment | Paroles En Or

    Arrivez-vous à ressentir intuitivement, français, en face de cet honnête général, à quel point le malade mental perfide à la tremblotte frénétique et à la parole tourmentée, s'érigeant en juge auto-proclamé, représente la quintessence de la pathologie et de la haine de la France, avec toutes les journalopes à ses pieds pour lui donner raison ?

    Peut-on être plus clair sur le mal qui ronge et détruit ce pays ?

    PS : Il me semble que c'était Alfred qui faisait remarquer ailleurs, cette manie de la tremblotte hystérique et frénétique chez ce genre de détraqués (ce sont des "spécimens" vraisemblablement très tourmentés intérieurement, "hantés" par une sorte de folie qui semble relever de la psychiatrie, voir plus chez certains... une piste ici https://novusordoseclorum.1fr1.net/t8493-les-juifs-l-inceste-et-l-hysterie ).

    Un symptôme quoi qu'il en est, de troubles psychiques profonds, déjà constatés chez nombre de rabbins... une hystérie encore constatable chez le détraqué sioniste Finkielkraut :



    Voilà "ceux" qui vous gouvernent, et dont ce général a fait l'expérience en direct.

    Français, à quand le réveil ???

    Sujet lié :https://novusordoseclorum.1fr1.net/t5005-controle-des-medias-toujours-les-memes

    Contenu sponsorisé

    Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon - Page 3 Empty Re: Preuves irréfutables montrant que le Judaïsme est une religion satanique et que son dieu "Jéhovah" est un démon

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 21/10/2021, 06:40